Blazers

Al-Farouq Aminu absent deux à trois semaines : panique chez les Blazers, qui va défendre à Portland ?

TrashTalk Fantasy League - Blazers

Pas le backcourt en tout cas.

Source : YouTube / Free Dawkins / NBA

Les radios d’Al-Farouq Aminu sont relativement rassurantes après sa blessure contre Utah, mais le pilier défensif de Portland sera tout de même absent entre 2 et 3 semaines à cause d’une entorse de la cheville. Est-ce que les Blazers vont rejoindre le gruppetto des franchises qui ont oublié qu’ils avaient une raquette à défendre, on peut en avoir peur…

A Portland, les joueurs majeurs ne sont pas réputés pour être amoureux des phases défensives. Avec Damian Lillard ou C.J. McCollum, Bison Futé annonce que les allers en transition sont dans le vert contrairement aux retours classés noirs. Le backcourt est largement capable de suppléer l’impact offensif d’Al-Farouq Aminu mais il ne faudra pas oublier que ce dernier récolte 9,4 points, 8,4 rebonds et un peu plus d’un contre par match. A fortiori, le nouveau venu à l’infirmerie est plutôt adroit derrière l’arc avec 43% de réussite. Terry Stotts aura du mal à le remplacer. Avec tout le respect que l’on peut avoir pour Noah Vonleh – quoique – il est difficile de l’imaginer frôler le double-double de moyenne durant les 15 jours qui arrivent. Le natif du Massachusetts n’a pas su marquer lors de la rencontre contre le Jazz, reste à voir avec une meilleure préparation et des minutes en plus ce que cela peut donner.

Il ne faut pas non plus paniquer à Portland, c’est Aminu qui est blessé. Surtout que le calendrier est relativement clément pour les Blazers en ce mois de novembre : deux fois les Nets ou les Kings puis des rencontres contre les Knicks ou les Sixers. Alors oui, la double confrontation contre Memphis, la réception du Magic, du Thunder ou le déplacement à Washington seront délicats à négocier, mais le fait de les jouer principalement à la maison peut bénéficier aux gars de Rip City. De surcroît, le road-trip à l’Est aura lieu vers la fin de la période d’indisponibilité d’AFA, donc Terry Stotts aura tout le temps de s’adapter et de briefer ses joueurs. On a bien vu contre les Lakers que Portland était capable de se passer d’Al Farouq Aminu avec un Vonleh enregistrant des statistiques faméliques : 15 minutes, 2 rebonds, 1 passe et 2 contres… Il faudra voir contre le Thunder, dès dimanche.

Sur la dizaine de rencontres du mois de novembre, Portland risque peut-être de perdre un ou deux matchs supplémentaires à cause de l’absence d’Aminu ou de ne pas pouvoir créer la surprise sur d’autres comme ceux contre le Thunder ou Washington. Pas de quoi en faire tout un fromage, sauf que la Conférence Ouest va être très serrée jusqu’au bout et chaque victoire peut compter au mois d’avril. Les Blazers le savent mieux que personne, eux qui sont passés à une défaite de suivre les derniers Playoffs à la télé.

Sources: NBCsports, Twitter


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top