Timberwolves

Preview Wolves – Pelicans : le zoo de Beauval organise des lancers d’oiseaux dans l’enclos des loups

Wolves - pari
Source image : YouTube

Quel match a le plus de hype cette nuit ? Sacramento – Boston ? Bucks – Hornets ? Non, très franchement, on a du flair, c’est parti pour un petit Wolves – Pelicans (1h) : deux équipes dans lesquelles avoir plus de 25 ans est un signe qu’il faut penser à sa retraite, deux effectifs ayant une densité de Gérard aussi importante que les Lakers ont de bagues, deux effectifs qui n’auront pas plus de 4 joueurs en Chine dans 10 ans, quoique…

Les Wolves ont su redresser la barre après deux défaites contre les Pistons et les Pacers. Deux naufrages vraiment évitables, encaisser plus de 100 points contre Indiana peut s’apparenter à une défaite dans un certain sens. Ces deux rencontres montrent bien les difficultés significatives des louveteaux en défense. Les 115,3 points encaissés ne sont pour l’instant pas un bon signe pour les ambitions de Minnesota. Seules les défenses de fer des Nets et des Suns font pire avec respectivement 117 et 119 points reçus par soir. Par ailleurs, il semble étrange que Tom Thibodeau n’ait pas mis davantage l’accent sur la défense. Car oui, le DPOY de Garnett en 2008, ce n’est en aucun cas le “travail” de Doc Rivers. Or Karl-Anthony Towns aura fort à faire dans la raquette ce soir, sinon ça risque de très mal finir pour la peinture bleue du Target Center. Les victoires contre Miami et le Thunder sont très convaincantes pour les Wolves, elles permettent d’accumuler de la confiance avant la rencontre de ce soir contre les Pelicans. Ils auront besoin de cette victoire avant d’attaquer un road trip d’une semaine qui débutera à Dallas et qui finira à l’Est. Bon, on a vu pire comme semaine d’intégration : Bulls, Pacers, Mavericks,… pépère. Heureusement que Toronto sera là pour nous rappeler que Minnesota jouera au basket au moins une fois la semaine prochaine. Il va falloir, en tout cas, plus de nasty et de cohésion dans le jeu, surtout avant d’aborder des déplacements qui malgré tout peuvent se montrer tendus. Aborder ceux-ci avec une solide performance cette nuit serait la meilleure des idées.

De leur côté, les Pelicans ont encore des becs à clouer. Il ne manque plus que “les loups vont devoir sortir les griffes” et on est bien niveau expressions forcées. Le bilan est relativement équilibré (3-4), la raquette est surpuissante, la victoire contre les Cavaliers fût quant à elle assez surprenante. On en oublierait presque de crier au coach des Pels « Gentry Démission ». Très clairement, les Pelicans ont pris les victoires qu’ils devaient prendre contre les Lakers ou contre Sacramento. S’ils veulent espérer accrocher les Playoffs, il va falloir gagner contre ces équipes plus faibles ou de même niveau dans une Conférence Ouest aussi serrée que le caleçon du type sur leur banc. Il y a quelques satisfactions du côté de la Louisiane : le duo Cousins/Davis a activé la machine à baffes et roule sur les raquettes de l’Ouest depuis deux semaines, Jrue Holiday ou E’Twaun Moore font un travail sérieux, à nous faire oublier que Rondo est arrivé cet été. Cependant, il reste deux points fondamentaux pour les Pels. Tout d’abord, la profondeur de banc reste très faible. Lors de la victoire contre Cleveland, les joueurs du banc ont marqué 9 des 123 points de NOLA. Davis, Holiday, Moore et Cousins cumulent 112 points à eux quatre. Or, ce type de performance est exceptionnel et il est très peu probable que Moore et que Holiday tourneront à 25 points de moyenne cette année. L’impact du banc vient aussi du coach et on peut donc avoir peur du duel Gentry/Thibodeau du côté de la Nouvelle Orléans, si on peut parler de duel.

Ce sont des rosters prometteurs, talentueux, mais également soumis à des défauts qui s’affronteront ce soir dans le Minnesota. Towns ne pourra pas défendre seul Davis et Cousins, si les Wolves montrent une grosse solidarité défensive, alors la victoire pour les Pelicans sera compliquée à aller chercher. Dans tous les cas, ce match est immanquable, 1H du mat et pas d’excuses pour le louper.

Les visiteurs ont tapé :


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top