Magic

Orlando étrille les Spurs à domicile, 114 à 87 : le leader de la Conférence Est continue son départ canon

Orlando Magic Frank Vogel
Source image : NBA League Pass

Battus une seule fois sur ce début de saison, le Magic a accueilli les Spurs cette nuit et n’a eu aucune pitié pour les hommes de Gregg Popovich : encore une victoire pour Orlando, décidément octobre sourit à Frank Vogel.

L’accolade de fin de match était belle, sincère, entre deux hommes qui se respectent. Embourbé dans ses rotations l’an dernier, l’entraîneur du Magic s’était cassé le crâne cet été pour trouver un semblant de fondation. Une identité, des rôles, du concret en duo avec son nouveau management, histoire d’offrir un premier sentiment de stabilité dans une franchise en déséquilibre permanent depuis des années. Et ça, Pop le savait pertinemment, congratulant son confrère après cette victoire impressionnante à domicile. Car oui, Orlando a fait encore forte impression, pour confirmer le départ canon pris sur cette reprise de la NBA. Une seule défaite à Brooklyn, et au finish, mais à part ça ? Du solide, du sérieux. Grâce à un banc plus convaincant, une hiérarchie offensive mieux établie chez les titulaires, le Magic s’offre le number one spot de la Conférence Est… et sans avoir triché. Par tricher, on parle évidemment de calendrier. Car tout le monde n’a pas le même programme cet automne, une excuse qu’Evan Fournier et ses potes n’ont pas voulu prendre, souhaitant plutôt jouer la carte de l’agressivité. Miami, Cleveland, Brooklyn à domicile, point d’exclamation avec les Spurs ce vendredi. Invaincue jusqu’ici, la franchise de San Antonio n’a quasiment pas participé à cette rencontre, agitant le drapeau blanc dès la fin de la première mi-temps.

Il faut dire que du côté d’Orlando, la formule utilisée sur ces dix premiers jours de compétition avait une nouvelle fois sa part d’efficacité. Vavane Fournier au four, Nikola Vucevic au voutchemoulin, des cols bleus autour et on croise les doigts pour que ça passe. Ce qui s’est encore produit, le Magic sprintant dès la sortie des starting blocks avec un 32-18 sous forme de patate dans la gueule des Spurs dès le premier quart-temps. Une fois ce matelas installé, nombreuses sont les équipes jeunes qui pourraient se satisfaire de l’exploit, laissant l’exécution méthodique de San Antonio réduire l’écart sans qu’on s’en rende compte. Sauf que, comme mentionné ci-dessus, les remplaçants du Magic représentent désormais une force au quotidien pour Frank Vogel. Et lorsque les sbires ont été envoyés en mission sur le parquet, pour garder la tête de Pau Gasol et compagnie sous l’eau ? Le taf a été fait, proprement. Jonathon Simmons en mode revenge game face à son ancienne équipe. Jonathan Isaac toujours aussi impressionnant en défense. Mack et Bismack pour entourer le tout, ajoutez un Mario Hezonja inspiré (!) et le tour est joué. La tête entre ses mains, Gregg Popovich ne pouvait que soupirer à la pause, en voyant son équipe perdre de… 27 points. N’en jetez plus, c’est déjà terminé avant qu’on retourne sur le terrain. Agitant le drapeau blanc en voyant le second unit sur le parquet, l’entraîneur des Spurs devait s’avouer vaincu, pour la première fois cette saison. Tandis qu’en face ? La joie était pleine, partagée, entre jeunes et vieux d’un groupe qui croit en ses chances. Un Evan Fournier XXL pour confirmer son entame de saison tonitruante (25 points en 25 minutes), un Marreese Speights qui fait l’hélicoptère avec sa serviette, et une quatrième victoire en cinq match pour Orlando. Que demander de plus ?

Opportunisme ou pas, douce joie du mois d’octobre ou pas, le début de saison du Magic et plus que séduisant. L’équipe de Frank Vogel commence à comprendre son potentiel, en respectant le système mis en place par l’entraîneur. Il sera difficile de garder un tel rythme sur les prochaines semaines, mais il sera tout aussi difficile de déséquilibrer cet effectif. Orlando, leader de la Conférence Est, faut le voir pour le croire.

Couverture


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top