Timberwolves

Jimmy Butler a fait sa spéciale : comeback héroïque, effort exemplaire, victoire des Wolves face au Thunder

Absent lors des deux derniers matchs, Jimmy Butler ne voulait pas laisser ses Wolves dans la merde. Avec une troisième défaite consécutive pointant son nez, l’ailier a tout donné pour que son équipe l’emporte ce vendredi à domicile (119-116).

Il adore ça, secrètement. Le côté SM totalement soutenu par Tom Thibodeau, Jimmy en est limite fan. On l’avait déjà vu par le passé, sous Thibs notamment à Chicago, enchaînant les soirées à 48 minutes et dépassant ses propres limites physiques pour mener les siens jusqu’à la victoire. Devant un public conquis par les exploits de son numéro 23, Buckets a refusé de voir les siens perdre, bien aidé par le travail sérieux de ses coéquipiers. Car pour l’emporter cette nuit, il fallait un effort commun. Le Thunder refusant de perdre une nouvelle fois face aux Wolves, surtout une mini-semaine après le shoot miraculeux d’Andrew Wiggins, ce ne sont pas les exploits d’un homme qui allaient régler les affaires de la franchise du Minnesota. Et manque de pot pour les hôtes, c’est une défense encore une fois douteuse qui se pointait à la rencontre, Carmelo Anthony et Paul George profitant pleinement des errements des Wolves dans leur propre moitié de terrain pour installer OKC sur de bons rails. Suivis par une paire Adams-Westbrook toujours aussi intense, les deux nouveaux du Thunder étaient dans un tel rythme qu’on voyait difficilement Thibodeau trouver la moindre parade pour relever les siens. Sauf que contrairement à ce qu’on pouvait croire, le coach du Minnesota était plutôt d’humeur à envoyer ses principes par-dessus bord. Fuck this shit, en quelque sorte, si on ne peut stopper personne autant planter des points à foison. Et laissant Jeff Teague ainsi que Karl-Anthony Towns prendre le relais en attaque, les Wolves rattrapaient leur retard dans un troisième quart rassurant. Suffisamment sérieux pour aborder le money-time avec confiance, même face aux assassins du Thunder.

Le quatrième quart ? L’affaire de Butler, mais pas seulement. Scorant 13 de ses 24 pions lors de cette ultime période, le All-Star montrait la voie et surtout en fin de rencontre avec des tentatives dont lui seul a le secret. Un and-one pour faire exploser la foule, un jumper en fin d’horloge des 24 pour donner de l’air, puis un lay-up acrobatique pour punir Adams sous l’arceau, c’était du Buckets comme on l’aime. Encore bien touché par ses pépins respiratoires récents, Jimmy prenait son temps pour se relever avant d’être aidé par ses coéquipiers. Teague en premier, qui fût inspiré par le retour de son partenaire, et poussait ce dernier histoire de le motiver. Lâchant des fuck à bout de souffle en rejoignant son banc, Butler savait qu’il avait fait le nécessaire, qu’il avait tout donné. Que si les Wolves perdaient ce match, il allait falloir sortir le lance-flammes. Sauf que sur une dernière tentative de Carmelo Anthony à trois-points, le buzzer retentissait en même temps que l’arceau, repoussant le tir de l’ailier d’OKC. Rebond en main, regard satisfait, Jimmy pouvait enfin se lâcher. Il avait obtenu l’aide précieuse d’un Karl-Anthony Towns insolent (33 points, 19 rebonds, 4 contres), il avait surtout montré qui est – déjà- le coeur et les poumons des Wolves cette saison. Absent des derniers matchs, Butler avait dû regarder une équipe de zombies se prendre deux défaites dans les gencives. De retour en force, l’intéressé menait les siens vers la victoire. Le genre de performance qui nous rappelle les belles années Bulls, et qui a dû faire kiffer un Thibodeau amoureux de cette détermination.

Une troisième défaite consécutive aurait été de trop pour Minnesota. Si la défense est encore loin de proposer quelconque solidité permanente, l’attaque a elle pu profiter de la présence de son cinq majeur en forme pour cartonner à nouveau : aux Wolves de confirmer, en s’inspirant des efforts de Jimmy Buckets.

Couverture


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top