Bulls

Nikola Mirotic veut rester chez les Bulls : le port des gants de boxe sera désormais obligatoire dans les vestiaires

nikola mirotic

C’est la vie que les Bulls ont choisi de mener.

Source image : NBA League Pass

Absent pour quatre à six semaines, le temps de se remettre des blessures qui lui ont été infligées par Bobby Portis à l’entraînement, Nikola Mirotic n’a pas l’intention de demander un transfert pour autant. L’Espagnol aime trop Chicago et les défaites pour ça.

Prolongé pour deux ans et 27 millions de dollars cet été, le compatriote de Pau Gasol ne s’attendait probablement pas à devoir attendre plus d’un mois pour disputer son premier match de la saison avec les Bulls. C’était mal connaître son coéquipier, Bobby Portis, qui s’est pris pour Tony Yoka en envoyant des grosses patates de forain dans le visage de son partenaire d’entraînement. La scène est surréaliste mais résume finalement assez bien l’ambiance qui règne au sein de la franchise de l’Illinois actuellement. Les blessures s’accumulent au même rythme que les défaites, les dirigeants sont régulièrement pris à partie par les supporters qui réclament leur démission et les joueurs se tabassent entre eux sur une prise de position un peu virile en plein practice. Pourtant, avec sa double fracture au visage et sa commotion cérébrale, Mirotic a réitéré son souhait de rester à Chicago contre vents et marées selon K.C. Johnson du Chicago Tribune. A ce niveau-là, c’est du masochisme.

Fred Hoiberg, qui a pu parler avec son joueur mardi après-midi, a donc été heureux d’apprendre qu’il allait vraisemblablement devoir compter les points entre les deux boxeurs tout au long de la saison. Quand on connait le charisme de l’entraîneur des Bulls et sa capacité à garder son groupe discipliné, les prochains entraînements de Chicago devraient valoir le coup d’œil pour les amateurs de crochets du droit. Sur le parquet, Nikola Mirotic sera évidemment un plus pour les Taureaux qui galèrent à aligner plus de deux tirs extérieurs à l’exception de Lauri Markkanen et de Denzel Valentine. Mais comment va-t-il gérer la cohabitation avec le third year aux yeux globuleux lorsque ce dernier aura purgé ses huit matchs de suspension ? La saison NBA est un marathon et l’équipe passe énormément de temps ensemble que ce soit à l’entraînement, dans les avions ou les hôtels. Les deux hommes ne pourront pas s’éviter éternellement et il va falloir beaucoup de self-control au Monténégrin pour ne pas péter un plomb lors des six prochains mois. Des excuses publiques ont été faites par Bobby Portis mais il va également falloir beaucoup de temps pour retrouver de la confiance en l’un et en l’autre.

Prochainement opéré, Nikola Mirotic ne compte pas déménager de sitôt. Si jamais les Bulls décidaient de l’envoyer ailleurs pour son propre bien, il dispose d’un droit de véto pour empêcher le deal de se faire et ainsi montrer à Bobby Portis qu’il est à Chicago chez lui.

Source texte : The Chicago Tribune

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top