Kings

L’accueil réservé à DeMarcus Cousins pour son comeback à Sacramento : du basique, mais du chouette

Si DeMarcus Cousins a réalisé un chantier dans la victoire des Pelicans cette nuit, c’est aussi parce que l’accueil qui lui a été réservé fût plutôt chouette : pas de regrets à Sacramento, on tourne la page.

Cela n’a jamais vraiment été un souci entre le joueurs et les habitants de la capitale californienne. Et cela se voyait, d’ailleurs, juste après son départ en février dernier. Qui ne se souvient pas de cette immense montagne de muscles, rentrant à Sacto après le All-Star Weekend, pleurant toutes ses larmes en disant au revoir aux gens du coin ? Des gens qui l’ont aidé à devenir un adulte, qui l’ont aidé à réaliser de grandes choses, à être membre de Team USA, à être All-Star, a être mis en avant comme une force indéfendable de sa génération. Pour toutes ces raisons, Cousins avait forcément la gorge nouée ce jeudi, en étant présenté au Golden 1 Center. Car comme il le disait aux journalistes avant le match, l’amour était toujours au centre de ses relations avec le peuple de Sacramento. Vivek Ranadive et Vlade Divac, c’est autre chose, les médias locaux aussi, par contre le public c’est que du love. Du coup, lorsqu’il fût présenté et ensuite remercié pour tout son boulot au sein de la communauté pendant 7 longues années, le public local a fait sa part du boulot en se levant et en offrant une standing-ovation au joueur. Peut-être n’y a-t-il pas eu de titres, de Playoffs, de Big Three ou autre, mais de 2010 à 2017 c’était fort entre Boogie et ses fans. Une relation qui avancera désormais, à distance concernant ceux de Sacramento, et qui le verra certainement continuer ses oeuvres caritatives. Un gros nounours, le DMC.


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top