Kings

DeMarcus Cousins regrette de ne pas avoir quitté les Kings plus tôt : George Karl était si soulant que ça ?

DeMarcus Cousins - George Karl

Un exemple de relation coach – joueur.

Source image : AP

George Karl et DeMarcus Cousins, c’est une magnifique histoire d’amour… Non, en vrai, les deux ne peuvent pas se voir, et c’est en partie à cause de ça que DMC a demandé à être transféré des Kings. La belle histoire entre Boogie et Sacramento s’est donc mal terminée. Elle aurait même pu se terminer bien avant d’après les dires de Cousins…

L’arrivée de George Karl à Sacramento a été une sorte de déclic “négatif” pour DeMarcus Cousins. Le pivot des Kings évoluait en Californie depuis 2010 et sa sélection en cinquième position de la Draft. Et, en février 2015, quand l’ancien coach légendaire des Sonics ou des Nuggets est arrivé, DMC a eu l’opportunité de partir. En place depuis cinq ans, Cousins avait eu une progression constante et très intéressante : il était déjà devenu un des meilleurs pivots de la ligue. Malheureusement, son équipe n’était clairement pas au niveau de son talent. Aucune qualification en Playoffs pendant les sept saisons qu’il a passées sous le maillot des Kings, avec comme meilleur résultat une dixième place de la Conférence Ouest en 2015-16. Boogie a donc regretté de ne pas avoir quitté Sac’to avant. C’est d’ailleurs ce qu’il a déclaré au micro de Marc Spears, journaliste à ESPN.

“J’ai eu l’opportunité, mais je ne l’ai pas saisi. Je voulais me laisser une chance. Mon entourage et mes agents m’ont dit que je ne devais pas rester. Mais, étant un peu têtu et loyal, je voulais que les choses marchent. J’aurais du quitter l’équipe quand j’aurais pu, mais je n’ai pas pris cette chance. Ils m’ont dit ce qui arriverait.”

Oui, DMC aurait dû quitter les Kings avant. Dès que George Karl est arrivé, les embrouilles sont apparues. Tout d’abord la fois où il avait été suspendu après un clash avec son coach, mais aussi quand il avait piqué Karl sur twitter en postant un serpent dans de l’herbe. Il y aussi la fois où Cousins avait défendu son coéquipier Seth Curry en interview d’après match en lui disant qu’il allait jouait en NBA pendant longtemps après que son coach ait déclaré qu’il ne “durerait” que deux ans en NBA. Bref, des embrouilles en veux-tu en-voila, et le licenciement de Karl n’a rien changé. Le bilan de George a la tête des Kings était assez dégueulasse : 44 victoires pour 67 défaites. DMC a donc été transféré – avec Omri Casspi – aux Pelicans contre Buddy Hield, Tyreke Evans, Langston Galloway et deux tours de Draft. Un transfert qui a fait beaucoup de bruit dans le monde de la NBA puisque Cousins allait rejoindre un autre intérieur très renommé, Anthony Davis. Malheureusement, les deux ont du mal à porter leur équipe vers le succès pour le moment. Il faut dire qu’ils sont un peu tous seuls…

Des embrouilles avec son coach, une équipe pas à son niveau, voila ce qui a eu raison de DeMarcus Cousins aux Kings. Dommage, car le pivot était en train de se construire une vraie belle histoire avec cette franchise si particulière… DMC effectuera d’ailleurs son retour à Sacramento ce jeudi soir, et il aura sans doute une larmichette qui lui coulera de l’oeil.

Source : ESPN, nba.com


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top