Pelicans

Anthony Davis sort dans le premier quart-temps : le genou a twisté, le carnage s’est arrêté

Anthony Davis

Le deuxième joueur à tourner à plus de 25 points et 15 rebonds de moyenne après trois matchs en 40 ans. Le premier ? Un certain Kevin Garnett.

Source image : YouTube

Ça faisait trop longtemps que les mots Pelicans et blessure n’avaient pas été associés dans un article. C’est maintenant chose faite grâce à Anthony Davis, sorti du parquet en milieu de premier quart-temps face aux Blazers, ce mardi soir.

Sur la première action du match, le monosourcil commençait déjà à grimacer. En train de se bagarrer au poste avec Mo Harkless, son genou gauche flanche une première fois sans que ça ne l’empêche de rester en jeu. Le géant en a vu d’autres mais un nouveau choc avec Damian Lillard aura raison de son courage quelques minutes plus tard. AD quittera le terrain de lui-même avec 6:59 restantes à l’horloge du premier quart-temps pour aller passer une IRM dans l’enceinte du Moda Center. Les résultats se voulaient rassurant après le match selon David Aldridge d’ESPN alors que Shams Charania de The Vertical avance selon des sources que le genou n’a pas été endommagé et qu’il est simplement gonflé, causant une indisponibilité de quelques jours seulement. Listé en day-to-day, la décision reviendra à Alvin Gentry pour s’avoir si Anthony Davis peut affronter les Kings ce jeudi. Des nouvelles qui se veulent donc rassurantes même si ce nouveau problème au genou l’a empêché de poursuivre le carnage entamé en début de saison. Après trois matchs, il était le deuxième joueur depuis plus de 40 ans à tourner à 25 points et 15 rebonds de moyenne en compagnie de Kevin Garnett.

Même si l’absence du Unibrow était confirmée, le prochain match des Pelicans sera un immanquable avec le premier retour de DeMarcus Cousins à Sacramento depuis son trade au mois de février. Les larmes devraient couler en avant-match. Ensuite, le pivot pourrait faire un massacre à la tronçonneuse dans la raquette californienne, surtout si son binôme le regarde en costume depuis le banc. Non pas que ses relations aient été particulièrement tendues avec Willie Cauley-Stein, mais DMC n’a probablement pas digéré la manière de Vlade Divac de gérer son échange il y a huit mois. A l’époque, le natif de l’Alabama venait d’apprendre son trade de la bouche de son agent alors qu’il répondait aux questions des journalistes après un All-Star Game où il n’a disputé que 2 minutes de jeu. Connaissant Cousins et son attachement à la ville de Sacto et à ses fans, l’annonce a dû être difficile à accepter même si les rumeurs n’étaient pas nouvelles.

Anthony Davis a déjà manqué 75 rencontres en cinq saisons, il sortait à peine de sa campagne la plus complète avec 75 matchs disputés justement. On suivra attentivement l’évolution de sa blessure. New Orleans n’a clairement pas besoin de ça pour remplir son objectif initial qui consiste à accrocher les Playoffs en fin de saison.

Source texte : NBA.com


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top