Cavaliers

Kevin Love frustré de sa position de pivot : il faut se plaindre à la police du spacing

Kevin Love

Dwyane Wade et Derrick Rose sont les premiers fautifs !

Source : Bleacher Report, montage TrashTalk

Les ajustements estivaux réalisés par Tyronn Lue ont du mal à passer chez certains et notamment Kevin Love, mal à l’aise dans son nouveau rôle de pivot titulaire. Il va falloir s’habituer à prendre des gnons dans la raquette parce que ça ne devrait pas changer de sitôt.

L’entraîneur des Cavaliers avait laissé la rumeur se répandre doucement cet été. Mais suite à l’annonce de la titularisation de Dwyane Wade au poste d’arrière, le doute n’était plus permis. Avec Flash et Derrick Rose sur les bases arrière, le spacing de Cleveland en prend immédiatement un coup et Tyronn Lue a dû remédier à ce problème en alignant un frontcourt plus adroit derrière l’arc. Principale victime de cette stratégie, Tristan Thompson se retrouve donc sur le banc pendant que Kevin Love glisse en pivot pour laisser le poste 4 à Jae Crowder aux côtés de LeBron James. Logique sur le papier mais beaucoup moins dans l’esprit de K-Love qui avait oublié en quoi consistait la défense sur les big guys adverses. Pour planter des trois dans le corner il y a du monde mais pour jouer des coudes avec les grands y’a plus personne. C’est auprès de Chris Fedor du Cleveland Plain Dealer que l’ancien franchise player des Wolves est venu pleurnicher cette semaine.

“Ça a changé quelques petites choses pour moi. J’essaye toujours d’apporter du spacing et de rouler un peu plus vers le panier alors que je me retrouve désormais toujours sur le big man adverse en défense. Il a fallu s’ajuster un peu de ce côté du terrain mais cela vient aussi avec notre développement. Nous devons le faire et j’espère que cela va tourner à bloc une fois que l’on aura tous pris nos marques.”

Plutôt efficace contre Boston lors du premier match de la saison (15 points et 11 rebonds), Kevin Love va devoir se rapprocher un peu de l’arceau dont il s’éloignait un peu plus chaque année depuis son arrivée à Cleveland. Attendu pour son adresse extérieure, il va donc aussi devoir se mêler à la lutte au rebond pour ne pas trop pénaliser son équipe face à des équipes blindées à l’intérieur. A priori, les Cavs n’ont pas trop de souci à se faire concernant le placement et la science du rebond de leur numéro 0. Le roi du double-double pendant ses années à Minneapolis a même dominé la Ligue dans ce domaine en 2010-11 avec 15,2 prises par match de moyenne. S’il peut déjà taper les 12 cette saison, ce serait une belle base de travail pour lui et Cleveland. En attendant le come-back d’Isaiah Thomas pour apporter un peu de spacing et peut-être envisager un retour de Tristan Thompson dans le cinq majeur, ce dernier devrait ponctuellement être intégré au squad des titulaires pour affronter les Pelicans ou les Nuggets qui proposent deux intérieurs avec beaucoup de volume.

En choisissant de venir à Cleveland, Kevin Love savait qu’il allait devoir s’ajuster pour permettre à l’équipe de LeBron d’être la plus compétitive possible. Tyronn lui a juste rappelé les règles à la rentrée au cas où il les aurait oubliées. C’est seulement à ce prix qu’il pourra espérer caresser une deuxième bague en juin prochain. Ça mérite bien quelques sacrifices quand même, non ?

Source texte : The Cleveland Plain Dealer


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top