Bulls

Nikola Mirotic absent quatre à six semaines : Bobby Portis a donc un poing bionique

Nikola Mirotić
Source image : YouTube

En seulement quelques jours, Chicago est devenue la capitale officielle du bordel. Si John Paxson et Gar Forman sont tout indiqués pour en être les maires, Bobby Portis pourrait très bien en être le shérif, vu comment il a séché son coéquipier Nikola Mirotic à l’entraînement. 

Va falloir demander à Bobby Portis ce qu’il met en plus du beurre dans ses épinards pour mettre des patates de forain comme ça. Après avoir s’être un peu chauffé à l’entraînement avec Nikola Mirotic, le produit de l’Arkansas s’est défoulé en cognant sur son coéquipier. Résultat : une fracture de la mâchoire supérieure qui devrait éloigner l’ailier des parquets pour un mois minimum. Quant à l’auteur de la blessure, rien n’indique que sa main bionique a subi des dégâts. Même si tout bon français qui se respecte approuverait l’idée de régler ses comptes avec un Espagnol, c’est pas très intelligent de blesser le meilleur joueur offensif de l’équipe ou un coéquipier tout court. Comme si le roster de Chicago n’était pas suffisamment dégueulasse comme ça, qui plus est… Pour son geste, Portis a été suspendu huit matchs par les Bulls, même si Paxson lui a apporté son soutien tandis que Fred Hoiberg déplorait l’incident survenu au sein de son équipe. Pour la gestion d’un vestiaire, on repassera Fred, hein ?

Paxson : « Bobby Portis n’est une mauvaise personne. C’est un bon gars mais il a fait une erreur. »

Hoiberg : « En tant qu’entraîneur, je suis très déçu sur ce qui s’est passé. Notre vestiaire est comme une famille. »

Les Bulls se retrouvent donc amputés de deux joueurs jusqu’au 8 novembre. D’ici là, ils ont le temps d’affronter les Raptors deux fois, San Antonio, Cleveland et OKC. On sait que la franchise de l’Illinois n’a pas de grandes aspirations pour cette année, mais se foutre la honte en commençant par un 0-9, ce n’est pas non plus très flashy. On sait que la franchise s’est offerte un tank XXL en prévision de la Draft, mais de là à demander aux joueurs de se taper dessus pour perdre plus de matchs… Il va tout de même falloir que les Bulls alignent cinq joueurs ce soir pour le déplacement à Toronto. Cette absence pourrait bien permettre à Lauri Markkanen de faire ses grands débuts en NBA, et en tant que titulaire s’il-vous-plaît. Quoi de mieux que d’être lancé directement dans le grand bain pour apprendre ? En tout cas, les Bulls vont devoir réfléchir pour Bobby Portis, qui n’en est qu’à sa troisième année de contrat rookie. Peut-on conserver un joueur qui cogne ses coéquipiers ? On a encore des doutes sur ce que les génies Paxson et Forman vont faire, mais on attend avec impatience la suite de l’affaire.

Vous l’avez compris, les Bulls ont décidé de vivre une saison compliquée et se la font subir avant même qu’elle commence. Au moins, maintenant, chacun est prévenu sur la puissance de frappe de Portis. Reste plus qu’à vérifier cela sur un parquet lors d’un prochain barfight. Un DMC – Portis, ça vaut le coup ?  

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top