Nets

La malédiction continue pour Jeremy Lin : violente réception sur le genou droit, grosse inquiétude chez les Nets

La malédiction de Jeremy Lin chez les Nets n’est peut-être pas terminée. Gêné par des problèmes de blessures tout au long de la saison dernière, le meneur craint le pire après une mauvaise réception sur son genou lors du premier match de l’année.

Kenny Atkinson avait choisi d’aligner Jeremy Lin et D’Angelo Russell côte-à-côte d’entrée de jeu pour l’opening de la saison de Brooklyn face aux Pacers. Dans ce système à deux meneurs, c’était bien Linsanity qui devait prendre en charge la majorité des remontées de balle et la distribution de la gonfle. Mais il se pourrait que l’entraîneur des Nets soit forcé de revoir ses plans pour la suite de la saison. Dans un match totalement débridé qui s’est conclu avec plus de 270 points cumulés entre les deux équipes (victoire 140-131 d’Indianapolis), BKN a peut-être perdu plus que son premier rendez-vous de la saison à la Bankers Life Fieldhouse. Nous sommes dans le quatrième quart-temps et le numéro 7 prend de vitesse Darren Collison pour aller conclure près du cercle. Mais Thaddeus Young et Myles Turner veillent au grain et montent au block pour détourner la tentative du diplômé de Harvard. Contrat réussi pour les deux intérieurs d’Indiana mais Jeremy Lin se réceptionne mal et reste à terre une longue minute. Il sera escorté jusqu’aux vestiaires par des membre de son staff et on ne le reverra plus de la soirée. Vision d’angoisse pour Sean Marks et le front office des Nets qui semblent revivre en accéléré la saison dernière lors de laquelle JL7 avait manqué 46 rencontres pour soigner un bobo récalcitrant à la hanche. Ce n’est sûrement pas la réaction du joueur qui les rassurera alors que des tests médicaux sont prévus dans la journée pour en savoir plus sur la nature de sa blessure.

Jeremy Lin en tapant contre le sol : “Je suis foutu, je suis foutu, je suis foutu.” Ça ressemble à une blessure au genou.

Le genou droit de Jeremy Lin va être examiné à New York ce jeudi selon des sources de la Ligue. Enorme inquiétude concernant une blessure.

Les Nets n’avaient vraiment pas besoin de ça, eux qui squattent le fond de la Conférence Est depuis deux ans. Ils comptaient énormément sur l’association entre les deux point guards pour enclencher une nouvelle dynamique et commencer à engranger de la confiance alors qu’ils ne disposent pas de leur pick pour le premier tour de la prochaine Draft. On attendra bien sûr de connaître la gravité de la blessure et la période d’indisponibilité de Jeremy Lin pour tirer des conclusions mais Brooklyn a au moins la chance d’avoir un backcourt bien étoffé offrant de nombreuses solutions à Kenny Atkinson pour remplacer son joueur. Si l’absence du dreadeux est confirmée, Allen Crabbe devrait intégrer le cinq majeur en laissant D’Angelo gérer la mène à plein temps. Une solution qui reste extrêmement convaincante mais qui affaiblirait significativement le banc des Nets en termes de scoring et de spacing.

Il faut espérer que la blessure soit moins grave que prévue pour Jeremy Lin qui semblait déter après une saison déjà tronquée par les blessures. A quelques centaines de kilomètres de là, les Cavaliers suivront également la suite de très près, eux qui possèdent le tour de draft des Nets et qui pourraient donc hériter d’un bel atout supplémentaire en cas de nouvelle saison médiocre de Brooklyn.

Source texte : ESPN


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top