Wizards

Preview Wizards – Sixers : les nouveaux prétendants au trône de l’Est vont affronter le Process

Markelle Fultz

Deux numéros 1 de la Draft qui foulent ensemble pour la première fois un parquet NBA, ça mérite bien un petit réveil à 1 heure du matin.

Source image : Bleacher Report

Un bon gros morceau s’offre à nous ce soir avec la confrontation entre deux équipes aux dynamiques bien différentes par rapport à l’année dernière. D’un côté, les Wizards prétendent s’ingérer dans la dualité Cavs-Celtics et truster la première place de l’Est. De l’autre, les jeunes pousses des Sixers souhaitent avant tout dépasser la barre des 30 wins à la fin de la saison.

Maintenant que la base de l’équipe est assurée pour les prochaines années à venir – John Wall et Otto Porter prolongés -, il est temps pour les Wizards de marquer l’Est de leur empreinte. Prenez garde Celtics et Cavaliers, les Sorciers de la capitale veulent incarner le changement de hiérarchie au sein de la Conférence Est et comptent bien s’y mettre dès ce soir. Sachant que les Sixers peuvent vraiment donner du fil à retordre à la franchise basée à la Maison Blanche, l’opposition de ce soir ne sera surtout pas à prendre à la légère côté Wizards. Il y a de fortes chances de voir un John Wall surmotivé, lui qui veut à tout prix passer un cap en saison régulière et en Playoffs. Et il ne va pas attendre d’affronter un gros contender de l’Est pour cavaler de part et d’autre du terrain et distiller sa dizaine de caviars quotidienne. Attention, on l’aura l’œil sur ses pertes de balle. Car s’il y a bien une chose sur laquelle Jean Mur doit s’améliorer cette saison, c’est son ratio passes décisives/pertes de balle. Ok, il a un jeu à haut risque, mais on attend tout de même un peu plus de maturité dans sa lecture offensive et dans la distribution. Chez ses copains, on compte bien entendu sur Bradley Beal pour rentrer ses shoots du parking, sur Marcin Gortat pour bien rouler vers le cercle et sur Otto Porter pour agiter ses longs tentacules et justifier son nouveau salaire.

En face de ces Wizards ambitieux se présentent la joyeuse bande de trouble-fêtes de Philadelphie. De la jeunesse, de la hype… Bref, il y a plein de choses excitantes ce soir à découvrir pour la première fois en NBA. Les débuts de Markelle Fultz et de Ben Simmons vont être les principales choses à examiner au peigne fin. Deux numéros 1 de la Draft qui foulent ensemble pour la première fois un parquet NBA, c’est assez rare pour mériter d’être souligné. Il y a de la qualité de passe et du QI basket à ne plus savoir quoi en foutre, autant vous dire que ça va lâcher de l’assist à foison pour Covington et tous les jeunots du roster. Joel Embiid sera même là pour inaugurer la saison comme il se doit, avec du Rihanna à fond dans les écouteurs pour se souvenir de son pari avec la chanteuse. Bien sûr, le géant au pied d’argile aura un temps de jeu limité, histoire d’éviter de lui péter une jambe dès le premier match. Jojo a beau être trop fort, on va éviter de l’envoyer trop près de Gortat, ce serait con qu’il se prenne un coup de marteau polonais sur son fragile pied droit. Enfin, malgré sa limite de temps, cela ne devrait pas l’empêcher de nous lâcher sa vingtaine de points avec 6 rebonds et 4 contres. Ce match marquera aussi des retrouvailles entre Frenchies, puisque Timothé Luwawu et Ian Mahinmi vont pouvoir taper une bise et élever dans les airs le doux son de la langue de Molière avant le match. Car une fois l’entre-deux sifflé, il n’y aura plus d’ami ou compatriote.

Rendez-vous ce soir à 1 heure du matin pour vérifier laquelle des deux franchises méritent le plus de hype. Les Wizards vont devoir frapper fort dès le début pour montrer qu’ils peuvent rouler sur l’Est, tandis que les Sixers ont de leur côté l’insouciance et l’imprévisibilité de la jeunesse qui pourrait bien surprendre plus que les Wizards cette saison.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top