Equipes

Preview de la Division Sud-Ouest 2017-18 : et s’il n’y avait que deux équipes en Playoffs…?

Spurs
Source image : Pounding the Rock

Plus que quelques rares nuits de sommeil avant d’attaquer la nouvelle saison régulière. Les previews des équipes sont quasiment toutes bouclées, mais les divisions n’ont pas eu droit à leur petite analyse et on corrige ça tout de suite. Aujourd’hui, la Division Sud-Ouest passe au micro-ondes !

La domination passée va peut-être laisser place à une ère moins glamour. En effet, alors que ce quintet était habitué à avoir 3 représentants minimum en Playoffs, seuls les Spurs et les Rockets semblent verrouillés avant que la saison ne débute. Les Mavs sont en reconstruction, les Pelicans sont en construction, et les Grizzlies sont dans l’hésitation. Un beau bordel qui ne change cependant pas cette réalité : la Southwest est dingue de talent et de All-Stars. Anthony Davis, DeMarcus Cousins, Kawhi Leonard, James Harden, Chris Paul et Marc Gasol, rien que là t’as du joueur étoilé sans le moindre débat. Et si tu insères par la suite les jeunes qui sont formés dans de très bons centres, tu réalises qu’en fait même avec des bilans moins impressionnants, ce quintet restera… supérieur chaque saison.

Vainqueur de la division en 2017 : San Antonio Spurs
Nombre de franchises en Playoffs l’an dernier : (San Antonio, Houston, Memphis)
Nombre de victoires au total l’an passé : 226
Nombre de défaites au total l’an passé : 184
Bilan moyen et pourcentage : 45 victoires pour 37 défaites – 55% de victoires

Houston Rockets

# Bilan 2016-17 : 55 victoires – 27 défaites
# Bilan face à la division : 10 victoires – 6 défaites 
# Prévision 2017-18 : 59 victoires – 23 défaites

Après une magnifique saison passée, les Rockets sont de retour avec un effectif encore meilleur sur le papier. Retour de Chris Paul dans sa division préférée, lui qui avait fait ses gammes à New Orleans, retour de quelques grosses batailles texanes avec les Spurs et Mavs, on va devoir sortir les lunettes de soleil à chaque match de Houston car la ligne à trois points risque de briller très fort. Pas de véritable changement prévu par rapport à la saison passée dans ce quintet, sauf cette question qu’on doit poser : ce serait pas Houston, par hasard, le nouveau leader de la Southwest ? Les Spurs ont leur mot à dire, mais ça sent la bannière dans la cité des fusées, quand même.

Dallas Mavericks

# Bilan 2016-17 : 33 victoires – 49 défaites
# Bilan face à la division : 5 victoires – 11 défaites 
# Prévision 2017-1834 victoires – 48 défaites

Une petite pensée pour Dirk Nowitzki et ses potes, eux qui semblent très clairement destinés à finir derniers de cette division, sans forcer. Il y a du renouveau, du talent certes, et un Rick Carlisle qui botte les couilles des autres coachs de la Southwest hormis celles de Popovich, mais c’est tout. Dallas va devoir subir la loi de la jungle, celle de la Conférence Ouest impitoyable et qui roule sur les plus petits. Triste pour eux, mais au moins un élément prometteur : en se frottant face à des styles aussi différents (intérieurs à NOLA, défense à Memphis, attaque à Houston, la totale à San Antonio), on peut dire que Dennis Smith Jr et ses potes vont avoir droit à une formation cinq étoiles. Impossible de demander mieux pour se faire les dents.

Memphis Grizzlies

# Bilan 2016-17 : 43 victoires – 39 défaites
# Bilan face à la division : 8 victoires – 8 défaites 
# Prévision 2017-1838 victoires – 44 défaites

Qualifiés ric-rac en Playoffs l’an dernier, les Grizzlies vont devoir faire de leur mieux pour rester dans le Top 8 mais ça sent quand même une forte odeur de Playoffs regardés dans les tribunes pour Conley et compagnie. Propriétaires d’un bilan équilibré l’an dernier au sein de leur division, les hommes de David Fizdale vont justement devoir tenter de garder cette balance pour rester dans la course aux joutes printanières. La moindre chute sera fatale, tant leur marge de manoeuvre est limitée. On va donc surveiller de très près les matchs stressants face aux Pelicans, on demande un sweep de Dallas s’il est question de Playoffs, et pourquoi pas voler une ou deux soirées à Houston et San Antonio, sur un malentendu. Hormis ça, faudra se gaver comme un ours dans les déplacements à l’Est. Bonne chance.

New Orleans Pelicans

# Bilan 2016-17 : 34 victoires – 48 défaites
# Bilan face à la division : 6 victoires – 10 défaites 
# Prévision 2017-1840 victoires – 42 défaites

Probablement l’équipe qui sera la plus attendue dans ses rencontres de division. Car l’an passé, une fois Cousins arrivé, on a observé deux trois soirées intéressantes avec des matchs tendus face aux Spurs et de belles victoires contre Memphis. Le 6-10 doit minimum se transformer en 8-8, et si possible passer en 10-6 mais cela dépendra énormément de la matchup avec les Grizzlies. Est-ce qu’Anthony et DeMarcus géreront Marc Gasol sans trembler, ou bien nous referont-ils le coup des jeunes qui manquent de structure et de coaching ? Spurs et Rockets en lâcheront trois-quatre au total, Dallas en prendra certainement un par surprise, est-ce que ce groupe est capable de gérer sa série de saison 3-1 contre Memphis ? Cela paraît anecdotique comme ça, mais cela pourrait définir la participation ou non des Pels en Playoffs.

San Antonio Spurs

# Bilan 2016-17 : 61 victoires – 21 défaites
# Bilan face à la division : 11 victoires – 5 défaites 
# Prévision 2017-18 : 56 victoires – 26 défaites

Le soleil se lève à l’Est, deux et deux font quatre, jaune et bleu font du vert et les Spurs ont un bilan largement positif dans leur division. Un bon sweep des Mavs attendu, pas loin de la même contre Memphis, quid des deux autres équipes…? Avec leur force intérieure, les Pelicans pourraient bien en choper deux voire trois si un monstre est possédé. Et avec leur culot offensif, les Rockets pourraient bien en valider deux voire trois si cela se passe mal côté Spurs. Du coup ? Un bilan similaire à l’année dernière est attendu dans les hauteurs de ce quintet, mais la bannière n’est clairement pas garantie quand on voit Houston artiller à tout va. Les quatre matchs entre ces deux rivaux texans seront tout simplement immanquables.

Qui pourra élever une bannière au plafond dans un an, après avoir conquis la terrible Division Sud-Ouest ? Certains disent les Spurs, d’autres clament les Rockets. Mais au-delà de ça, on pourrait surtout voir une ancienne division intouchable se faire malmener dans sa représentation en Playoffs : deux ou trois franchises qualifiées, on compte sur les Grizzlies et Pelicans pour faire le job.


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top