Equipes

Les salaires des Rockets pour la saison 2017-18 : zoom sur la banque de Houston et son futur

salaires, dollars

Bien joué Morey !

Source image : YouTube

Afin d’aborder au mieux cette nouvelle saison du côté de Houston, voici un rapide coup d’œil sur la situation financière des Rockets : bien joué Morey !

Petit guide pratique sur le Salary Cap et les Exceptions

Source image : Basketball Insiders

Source image : Basketball Insiders

Situation financière par rapport au cap

  • Le Salary Cap de la NBA est fixé à 99 093 000$ cette année.
  • Le plafond de la Luxury Tax est fixé à 119 266 000$ cette année.
  • Avec 121 803 650$ prévus contractuellement cette saison, les Rockets devraient éviter la taxe des riches de justesse après avoir fait le tri dans leurs contrats non-garantis.
  • Ce sont tous les contrats envoyés à Los Angeles qui ont rendus l’échange de Chris Paul possible. Un coup risqué puisque le All-Star deviendra agent-libre l’été prochain.

Joueurs sous contrats garantis pour la saison suivante : 6

  • James Harden
  • Ryan Anderson
  • Eric Gordon
  • P.J. Tucker
  • Nene
  • Chinanu Onuaku
  • Les Rockets pourraient bien se retrouver déplumés en cas de mauvais résultats cette saison. Les chances sont minces mais Houston pourrait bel et bien perdre trois titulaires le même été. Daryl Morey a intérêt à bien se reposer pendant la saison régulière parce qu’il va avoir du boulot l’été prochain.

Trois joueurs dans des situations intéressantes cette saison

  • Chris Paul : agent-libre sans restriction dans un an, le meneur ne prend pas beaucoup de risques en venant dans le Texas. En cas d’échec ou d’incompatibilité d’humeur avec James Harden, il pourra aller où bon lui semble en juillet 2018… former la Team Banana Boat en Californie par exemple ?
  • Trevor Ariza : dans la même situation que Chris Paul, l’ailier voudra sûrement aller chercher un dernier contrat juteux dans un an. Rémunéré 7 millions de dollars cette saison, il peut au moins espérer toucher le double lors de ses dernières saisons en carrière (cf. Andre Iguodala).
  • Ryan Anderson : grassement payé par les Rockets, le sniper n’est plus aussi désiré à Houston qu’il y a un an. Mais à 60 millions les trois dernières saisons de contrat, personne ne semble trop intéressé et l’ancien Pelican devrait donc continuer à squatter le cinq majeur des Fusées par défaut. On a connu pire.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top