Pacers

Glenn Robinson III absent plus longtemps que prévu : la cheville, ça ne se soigne pas comme ça

Glenn Robinson III

En attendant, c’est Bojan Bogdanovic qui va se régaler sur l’aile chez les Pacers.

Source image : NBA League Pass

Il devait déjà être absent deux mois, il faudra finalement patienter deux à quatre semaines de plus avant de revoir Glenn Robinson troisième du nom sur un terrain. L’ailier des Pacers va se faire opérer de la cheville gauche dans les prochains jours.

On l’attendait de retour fin novembre, il faudra vraisemblablement attendre la mi-décembre pour voir GRIII re-fouler un parquet. Le staff médical des Pacers a décidé d’opérer la cheville gauche de Robinson suite à sa vilaine entorse subie lors du training camp. Il avait d’ailleurs manqué quasiment l’intégralité de ce camp d’entraînement, ainsi que tous les matchs de pré-saison. Cette blessure a été un vrai coup dur pour ce jeune de 23 ans qui avait beaucoup travaillé cet été pour être prêt physiquement et progresser sur son jeu, et notamment sur son shoot. Dans une équipe des Pacers en reconstruction totale après le départ du franchise player qu’était Paul George, toutes les cartes sont redistribuées, et Glenn Robinson avait chopé une belle main au tirage… Ce dernier était fortement pressenti pour remplacer PG – parti gagner le titre avec Russell Westbrook au Thunder – dans le cinq, et bien il va devoir attendre. On connaît les qualités et le potentiel du bonhomme : il vaut mieux prendre son temps avec sa cheville que de précipiter un retour qui pourrait entraîner une blessure encore plus grave. Et puis c’est pas comme si les Pacers jouaient la gagne cette saison…

Comme on l’a dit, il y a vraiment la place pour Robinson cette saison. L’an dernier, l’ailier a été plutôt intéressant dans le rôle de back-up de PG : 6,1 points et 3,6 rebonds à 46,7% au tir et presque 40% du parking en un peu plus de 20 minutes. Évidemment que passer du rôle de remplaçant à titulaire, c’est quelque de compliqué à gérer pour un jeune comme lui, surtout quand on passe après PG13, mais Robinson a le profil pour réussir. En plus de cela, le roster d’Indiana est franchement très faible au poste 3 : le seul concurrent crédible de GRIII n’est autre que Bojan Bogdanovic. L’aile a donc complètement été délaissée, et notre ami Glenn a un bon coup à jouer. Il retrouvera petit à petit un temps de jeu correct, et il sera même amené à jouer 25 à 30 minutes par match s’il revient bien et qu’il est laissé tranquille par les blessures. Après trois saisons à vagabonder de franchise en franchise (chez les loups de Minnesota puis chez les Sixers avant d’atterrir dans l’Indiana) et à passer une bonne partie de son temps à l’infirmerie ou à rester cloué sur le banc (seulement 149 matchs joués en trois ans sur 246 possible), on espère vraiment que cette saison 2017-18 sera celle de l’éclosion pour Glenn Robinson.

Cette vilaine blessure à la cheville va donc tenir éloigné GRIII des parquets plus longtemps que prévu. Il faudra prendre son temps et arriver en pleine forme, car vu l’équipe des Pacers, il y vraiment moyen de faire quelque chose d’intéressant. On regardera ça en janvier voire si nos attentes étaient bien fondées.

Source : Adrian Wojnarowski, ESPN


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top