Rockets

Mike D’Antoni partant pour coacher à nouveau Carmelo Anthony : tout ce qui se passe à New York reste à New York

Mike D'Antoni

C’est pas comme si on avait envisagé cette option tout l’été.

Source image : YouTube

Les matchs de pré-saison cachent aussi leur lot de petites perles. Dernièrement, c’est Mike D’Antoni qui nous en a livré une belle à la sortie de Knicks – Rockets. Auprès du très actif Ian Begley d’ESPN, il a annoncé qu’il n’était pas contre retrouver Carmelo dans son roster. 

Alors, gros troll ou petit appel du pied de la part de Mr Pringles, revenu dans la Mecque du basket pour l’occasion ? Tout ce qu’on peut affirmer, c’est que la NBA a bien changé depuis 2012. À cette époque, l’un était le franchise player des Knicks, l’autre en était l’entraîneur. Tout pouvait sembler aller malgré un effectif totalement remanié suite à l’arrivée de Melo, mais l’effet Linsanity avait finalement eu raison de la relation entre les deux hommes. L’histoire entre le technicien de Houston et l’ailier semblait donc définitivement terminée, mais dernièrement, D’Antoni a laissé la porte ouverte à d’éventuelles retrouvailles en NBA. Serait-ce un signe de réconciliation qui pointe à l’horizon ? Serait-ce possible que tous deux puissent coexister dans la Grande Ligue ? Car MDA et Melo se sont déjà retrouvés depuis l’épisode New York avec Team USA en 2012 pour les Jeux Olympiques de Londres. Mais même si cet épisode fugace s’est fini en beauté avec une médaille d’or, la pression médiatique n’est pas la même en NBA et vu comment cela s’est fini chez les Knicks, on peut avoir des doutes sur les possibilités d’entente entre les deux hommes. Avis que ne partage pas MDA.

“Oh oui, je suis certain que l’on ferait mieux que la dernière fois. Et c’est une situation totalement différente puisque l’on sait que James [Harden] et Chris [Paul] sont de bons amis de Melo. À vrai dire, après New York, nous avons fait partie de Team USA et avons gagné une médaille d’or donc ce ne serait pas une nouveauté de le retrouver.”

Tiens, tiens… Harden-CP3-Melo. Cela semble familier. Ben oui, on a parlé tout l’été de ce blockbuster trade entre Houston et New York ! Mais, les deux franchises étant incapables de trouver un terrain d’entente, Melo a finalement choisi l’Oklahoma comme destination pour former un Big Three du tonnerre avec Russ West et PG. Peu importe les potes, peu importe que D’Antoni soit prêt à le coacher à nouveau, c’est finalement vers le Thunder que Carmelo s’est tourné. C’est bien beau de sortir ça quand on sait déjà ce à quoi le roster des Rockets pourrait ressembler l’été prochain vu l’instabilité de la NBA actuelle. Car si Melo et MDA se retrouvent dans deux ans, quelle sera la prochaine étape ? Dwight Howard et Stan Van Gundy réunis ? Des retrouvailles entre LeBron et Kyrie ? Ou alors l’intronisation au Hall of Fame de Bill Laimbeer ? Des suppositions, c’est facile d’en faire, il suffit qu’elles soient un minimum plausibles aux yeux des observateurs actuels. Après tout, rien n’indique que Chris Paul ne veuille à tout prix re-signer aux Rockets l’été prochain. Et si CP3 n’est pas là, Melo pourrait-il accepter de rejouer sous les ordres de MDA ? Aucune certitude. Donc oui, on est peut-être plus proche du gros troll sur cette décla de Mr Pringles.

C’est toujours plus facile d’évoquer une situation une fois que l’on sait que l’on n’y sera pas confronté. Quoique, il existe encore une possibilité pour que Melo et D’Antoni se retrouvent, prouvant alors que tout peut être pardonné au sein de ce microcosme qu’est la NBA.

Source : ESPN.com


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top