Lakers

Luke Walton hésite sur son poste 4 titulaire : Larry Nance Jr ou Julius Randle, il faut choisir

luke walton

Alors Luke ? On met qui ?

Source : Benoît Carlier / TrashTalk

De la jeunesse, du talent et de l’énergie : voilà ce qui caractérise le roster des Lakers. Tellement de talent au point que Luke Walton hésite encore sur le joueur à titulariser au poste d’ailier fort, comme l’a attesté Mike Trudell d’ESPN

Cela faisait combien de temps qu’un coach des Lakers n’avait pas eu le luxe d’hésiter entre deux joueurs pour un seul poste ? Des lustres aux yeux des fans de Los Angeles. Cette époque est désormais révolue puisque Luke Walton a désormais à sa disposition deux jeunots qui pourraient jouer starter cette saison en 4. Qui pourrait avoir le plus d’impact dans le cinq de départ ? Outre ses dunks, Larry Nance Jr a prouvé l’année dernière qu’il n’était pas simplement qu’un destructeur d’arceau et qu’il avait dans sa sacoche quelques atouts pouvant jouer en sa faveur. Même Magic le tient en haute estime, lui qui a essayé de nous le vendre comme la pierre angulaire du jeu des Angelinos. Mais si l’on devait s’en tenir au statistiques, le choix se porterait forcément sur Julius Randle, qui affiche des standards plus élevés que son coéquipier dans tous les secteurs du jeu. En captant 8,6 rebonds tout en inscrivant 13,2 points par match la saison dernière, le produit de Kentucky pourrait trouver plus de légitimité aux yeux des Lakers. D’ailleurs, contrairement à Nance Jr, il possède déjà quelques matches de référence avec trois triple-double à son actif, dont un l’année dernière face à des Grizzlies pas encore privés de leurs vieux briscards. Plus affuté que jamais, Randle semble être un bon compromis dans la raquette aux côtés de Brook Lopez.

Mais si la réponse ne venait pas de l’année dernière, mais de la Draft ? Et si Kyle Kuzma pouvait séduire Luke Walton pour que celui-ci le propulse directement dans le cinq ? Difficile à croire, mais pas impossible à envisager. En Summer League et en pré-saison, le gamin a déjà montré des choses fortes intéressantes. Même si la saison n’a pas encore débuté, ses 19,5 points de moyenne sur ses quatre matchs avec un pourcentage aux tirs tout à fait honorable nous indiquent qu’il pourrait être un des plus gros steal de la dernière Draft. Pour peu qu’il réussisse à améliorer un peu son shoot derrière l’arc, il pourrait offrir davantage d’opportunités en attaque aux Lakers en s’écartant plus du cercle que ses deux concurrents directs. Parce qu’à côté de Randle et Nance Jr, le rookie a limite des allures de Reggie Miller. Pourrait-il bousculer la hiérarchie ? Si Julius ne répond pas aux attentes de son coach et que Larry ne se contente que d’apparaître dans le top 10 de la nuit, Kuzma pourrait bien leur passer sous le nez et s’imposer dès sa première année. Et vu la complicité affichée en Summer League entre lui et Lonzo Ball, le garnement semble déjà avoir toutes les cartes en main pour percer à L.A., mais ne nous avançons pas trop. S’il arrive à accrocher une quinzaine de minutes par match, ce serait déjà un pas en avant énorme pour sa carrière en NBA. Il ne lui reste plus qu’à bosser dur à l’entraînement pour gagner les faveurs de son coach.

Luke Walton va donc devoir trancher rapidement s’il veut garder une sorte de cohésion dans son groupe et dans le jeu. Instaurer une hiérarchie dans l’équipe, c’est l’un des dix commandements du coach. Chez les Warriors, elle était déjà établie, à lui de prouver qu’il est capable d’en imposer une. Larry Nance Jr ou Julius Randle ? Ou alors, tenter sa chance et titulariser directement Kyle Kuzma ? 

Source : ESPN


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top