Conseils des experts

Le Top 10 des mastodontes en TrashTalk Fantasy League : eux, il faudra les prendre dès que possible…!

All-Star Game
Source image : Montage TrashTalk / YouTube

Après avoir parlé de la crème des meneurs, des arrières, des ailiers, des ailier-forts et des pivots, il est l’heure de s’incliner devant les rois de la TrashTalk Fantasy League 2017-18 : ces 10 hommes devront être pris quoi qu’il arrive…

Pour rejoindre la TTFL, cliquez ici !

Tellement dur de n’en prendre que dix…! Et pourtant, et pourtant, cela fait partie du jeu, c’est comme ça. John Wall et Damian Lillard, par exemple, pourront taper une crise en voyant leur absence, tout comme Stephen Curry ou Kyrie Irving. On vous adore, les petits, mais la TTFL est souvent réservé aux grands et cela rapporte du point à foison dans toutes les catégories statistiques. Du coup, en prenant compte du contexte qui appartient à chacun, voici le Top 10 des hommes que vous devrez impérativement choisir, dès qu’ils sont à nouveau disponibles dans vos decks. Un quarante, c’est assuré les yeux fermés avec eux !

# Anthony Davis (Pelicans)

  • Moyenne l’année dernière : 47,7
  • Profil : Il a beau avoir accepté l’arrivée de DeMarcus Cousins dans son équipe, cela ne l’a pas empêché de continuer à faire des merveilles en TTFL. Pour faire simple ? Disons qu’en terme de besoins pour son équipe, de mission cette saison et d’énervement, Anthony Davis est au sommet. Il pourrait tout à fait nous claquer une saison à plus de 50 de moyenne, comme Westbrook seul l’a fait l’an dernier. Pour cela, on continuera à se régaler avec des points, des rebonds, des lancers, des contres, très peu de déchets et des soirées pouvant dépasser les 100 points aisément…

# LeBron James (Cavs)

  • Moyenne l’année dernière : 44,2
  • Profil : Attention car le pépère est fâché. Bien au-delà des histoires entourant Kyrie Irving, c’est aussi la domination individuelle de LeBron qui est questionnée, ce qui devrait proposer une grande régulière du King. Conseil toujours utile, car le Monsieur commence à avoir de l’âge : ne pas trop miser sur les back-to-back et surtout miser sur les rencontres à fort contexte. Noël, Warriors, Boston, Washington, Toronto, tout ça c’est de l’or en barre. Et alors si c’est en antenne nationale un jeudi, c’est le strike. On peut envisager une saison à 45 de moyenne en TTFL pour LBJ. Rien que ça.

# James Harden (Rockets)

  • Moyenne l’année dernière : 47
  • Profil : Chris Paul ? Oui, on connaît, mais ce n’est certainement pas le nouveau meneur des Rockets de marcher sur la production du barbu. Soir après soir, James va aller nous chercher sa dizaine de lancers, ses passes décisives, ses points aisés, et quelques rebonds. Moins isolé que l’an passé, sa moyenne pourrait baisser, d’autant plus que Mike D’Antoni ne veut pas le retrouver cramé en mai. Sauf que même retenu sur son temps de jeu, Harden va nous pondre du 40 tous les soirs sans broncher. Excellente adresse face aux équipes de l’Est, demandez aux Knicks.

# Karl-Anthony Towns (Wolves)

  • Moyenne l’année dernière : 43,5
  • Profil : Difficile de s’attendre à une moyenne aussi belle en voyant Jimmy Butler et Jeff Teague arriver, mais ce n’est pas demain matin que Towns va soudainement tourner en 17-8. Un bon 22-10 tous les soirs, avec des pourcentages encore meilleurs et quelques goodies toujours aussi appréciables, en fait on en vient presque à se demander si chaton ne pourrait pas nous taper une saison au bord des 50-40-90 de réussite… Certes, c’est plus du 55-35-85, mais avec de nouveaux coéquipiers et un All-Star Game attendu pour lui, KAT devrait ronronner vénère.

# Kevin Durant (Warriors)

  • Moyenne l’année dernière : 43,4
  • Profil : Monsieur TrashTalk Fantasy League. Et on exagère à peine. C’est pas pour tacler Westbrook, Harden, Giannis ou qui que ce soit, mais KD est tellement propre que ça devrait continuer à être sale au quotidien. Bonus non-négligeable ? La première bague de champion, qui peut servir de coup de boost pour les plus grands. On se souvient tous de LeBron après 2012, derrière c’était PLS numérique pour tout le monde chaque soir. Et avec un système auquel il est désormais habitué, Kevin pourrait même taper la barre des 45 sans forcer. Clairement.

# Kawhi Leonard (Spurs)

  • Moyenne l’année dernière : 38,9
  • Profil : Un poil de vengeance, toujours autant de responsabilités et des pourcentages qui sentent bon la vanille, Kawhi reste Kawhi. Alors certes, dans les plus grands du jeu il est malheureusement freiné par un Gregg Popovich qui met ses deux majeurs devant chaque deck, mais entre l’absence de Parker et la concurrence à l’Ouest qui veut se fâcher, on pourrait tout à fait découvrir une version encore plus sale de Leonard. Pas sûr que le scoring augmente tant que ça, par contre niveau propreté et régularité on pourrait tamponner du 40 soir après soir. Pas le genre à faire du 70, mais pas le genre non plus à faire du 31.

# Giannis Antetokounmpo (Bucks)

  • Moyenne l’année dernière : 41,4
  • Profil : Allô allô ? Allô Giannis ? Pardon, je me suis gouré de numéro, j’ai tapé le 23-9-5-2-2. Bon donc apparemment, vue l’absence de Jabari Parker, la pression qui sera sur les Bucks de confirmer et celle de Giannis en voulant rejoindre les meilleurs joueurs au monde, il va peut-être falloir composer le 25-10-6-2-2. Et là, là on pourra commencer à flipper pour les calculettes. De tous les joueurs présents dans cette liste ? C’est peut-être lui qui possède le moins d’aide, sans vouloir manquer de respect à Khris Middleton. Le Freak va devoir tout faire, et en TTFL ce genre de phrase nous donne des frissons.

# Russell Westbrook (Thunder)

  • Moyenne l’année dernière : 50,7
  • Profil : Ce fût incroyable, mais c’est malheureusement terminé. La folle course au triple-double, à la destruction du système numérique et le reste de l’humanité n’aura pas lieu cette année, pour notre plus grande tristesse. Par contre, qu’on ne s’y trompe pas. Melo ou pas, Paul George ou pas, rien à foutre comme dirait Claude. Westbrook va continuer à nous envoyer du 25-9-9 en dormant, et on sera ravis de le retrouver en 30-10-10 lorsqu’il se sera levé du bon pied. Disons que l’animal va peeeeeut-être chuter de 51 à 44 de moyenne, quelle chute…

# DeMar DeRozan (Raptors)

  • Moyenne l’année dernière : 39
  • Profil : Ah vous en tirez des drôles de gueules, n’est-ce pas ? DeRozan dans cette élite ? Mais wadzefeuk ? Et bien oui, DeMar fait bien partie des poids lourds de la TTFL, et ce n’est pas demain matin que ça va changer. Cinquième meilleur scoreur de la Ligue, sans prendre trop de trois points, infernal aux lancers et le tout avec de la passe décisive ? Oui, l’an dernier DMDR était en mode OMFG et tous ceux qui l’ont pris à domicile se sont souvenus de matinées merveilleuses le lendemain. Les Raptors n’ont pas bougé, et pire, ils auront encore plus besoin de lui. On veut le 40 de moyenne.

# DeMarcus Cousins (Pelicans)

  • Moyenne l’année dernière : 43,4
  • Profil : Compliqué de se baser sur la saison dernière, vu qu’elle a été coupée en deux, mais ça sent quand même la putain de saison monstre en TTFL, côté DMC. En année de contrat ? En ayant perdu du poids ? Affamé comme jamais ? Et toujours capable de défoncer de la concurrence en s’amusant ? Posons les choses de la manière suivante. Si Anthony Davis fait une longue saison, Boogie tapera ses 37 de moyenne sans forcer. Si Anthony Davis se blesse, priez pour vos proches. Vraiment.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top