Sixers

Jahlil Okafor ou même Dario Saric en pivot : qui va recevoir de nouvelles missions inside chez les Sixers ?

Dario Saric
Source image : YouTube

Alors que la saison régulière approche et que les rotations commencent à se mettre en place, les Sixers doivent déjà affronter une grosse question dans leur raquette : Jahlil Okafor, Dario Saric, qui fait quoi ?

En soit, sur le papier, difficile de voir un potentiel embouteillage incluant les deux hommes. Ne jouant pas vraiment sur les mêmes postes, et n’ayant pas vraiment le même jeu, Dario et Jahlil ne sont pas censés se regrouper d’entrée dans la même phrase. Sauf qu’avec une saison qui arrive et un Brett Brown devant déjà faire avec quelques blessures, il va bien falloir que Saric et Okafor soient placés dans le même dossier. En effet, entre Richaun Holmes qui s’est blessé et les incertitudes autour de Joel Embiid, la peinture de Philly n’est pas si stable que cela, actuellement. Heureusement, la profondeur de l’effectif de Pennsylvanie permet au coach local de pouvoir sortir une cartouche talentueuse dès qu’il y a un pépin, mais Brown sait qu’il va devoir jongler dès le premier mois de la reprise et ce n’est pas si aisé que cela. Brett a pas mal de skills, pour ce qui est de devoir faire sans certains joueurs, quand on voit la classe avec laquelle il a navigué entre les galères depuis son arrivée à Philly. Reste juste à voir qui sera le pivot back-up en cas de double-emmerde, c’est-à-dire si Holmes et Embiid sont indisponibles d’entrée.

On a pas mal d’expérience, en ce qui concerne les blessures avec lesquelles on a dû faire à Philadelphie. On va continuer à aller de l’avant. Il est clair que Jahlil (Okafor) va pouvoir bénéficier de cette absence et des espaces créés, mais on pourra peut-être envisager des situations avec Dario (Saric) en pivot. En fait, beaucoup de choses dépendent aussi du nombre de minutes qu’on pourra donner à Joel (Embiid).

Tout ceci nous fait du coup penser, en le susurrant derrière la porte, que les rumeurs de transferts autour de Jahlil Okafor pourraient clairement se réduire dans les semaines à venir. Non pas que le pivot devienne subitement au centre de l’avenir des Sixers, mais les pépins connus par Joel Embiid représentent déjà un premier élément qui pourrait pousser le management de Philadelphie à conserver Okaf. On le voit d’ailleurs en ce moment, si Richaun Holmes n’avait aucun souci on pourrait certainement voir le bazar habituel avoir lieu autour de Jahlil, sauf qu’avec deux premières absences les Sixers seront quand même bien contents d’avoir le bonhomme dans leur raquette. En fait, tout dépend de ce que va vouloir nous proposer Brett Brown, à la fois avec Ben Simmons et à la fois avec Amir Johnson. Les deux bonhommes seront attendus à des postes et dans des rôles différents, sauf que leur profil devra aussi aller avec un joueur différent en sortie de banc. Pendant qu’Embiid applaudira, on pourra donc peut-être avoir du Simmons-Saric dans la raquette, sur du smallball ultra-créatif. Du bricolage de dernière minute, mais dont le coach des Sixers est devenu spécialiste au fil des années…

La saison régulière est à la porte, à Philly de montrer le même élan que l’an passé en trouvant les bonnes combinaisons. Que faire de Jahlil ? Et quid de Saric ? La question se pose déjà, la réponse arrivera prochainement.

Source : Jessica Camerato – NBC Sports Philadelphia


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top