Nuggets

Gary Harris prolongé pour 84 millions sur 4 ans à Denver : le poste 2 est verrouillé jusqu’en 2022 !

Gary Harris
Source image : YouTube

Grâce à ses progrès constants et un rôle devenu fondamental chez les Nuggets, Gary Harris a pu sabrer le champagne ce dimanche : le sniper a prolongé dans le Colorado pour 4 ans et 84 millions de dollars.

Un chèque bien mérité, comme on dit dans le métier. Rarement mentionné dans la liste des arrières sérieux sur le circuit NBA, Harris a cependant montré saison après saison qu’il était un bosseur de type acharné, prêt à tout pour se faire respecter chez les extérieurs. Défenseur robuste, compétiteur féroce, Gary avait en fait besoin de développer son jeu d’une manière globale, pour permettre aux Nuggets de retrouver les Playoffs et avoir un minimum d’assurance sur les lignes arrières. Faut dire qu’après avoir enchaîné les tentatives foireuses, le management de Denver avait des étoiles dans ses yeux en observant Harris passer le level up l’an dernier : 15 points, 3 rebonds et 1 interception de moyenne, à 50% au tir et 42% à distance ? Sans vouloir tenter de comparaison foireuse, c’est plus ou moins ce qu’Avery Bradley a proposé chez les Celtics il y a deux ans, dans des pourcentages moins flatteurs. C’est donc assez logiquement qu’avec une deadline approchant avec la reprise, les Nuggets devaient sortir le chéquier. Harris pourra désormais penser long-terme à Denver puisqu’il sera sous contrat dans le Colorado jusqu’en 2022.

Et cela donne aussi un aperçu de la direction dans laquelle la franchise souhaite aller. Paul Millsap a certes été récupéré pour augmenter drastiquement le niveau d’expérience et de skills dans cet effectif, mais le reste du 5 majeur est surtout composé de jeunes têtes qui vont représenter l’avenir à Denver. Hormis Wilson Chandler, on parle de Nikola Jokic, Jamal Murray et donc Gary Harris, un trio que le management doit verrouiller avec la ferme intention de leur proposer les clés des Nuggets. Contractuellement parlant, il sera intéressant de voir ce que Denver fera des cas Chandler et Kenneth Faried, le premier étant dans sa probable dernière année de contrat (player option à 13 millions l’an prochain) tandis que le second verra probablement ses 12 millions enfin partir dans une autre équipe via un transfert. Seuls Millsap (31 millions) et Mason Plumlee (14 millions) sont véritablement prévus dans le schéma long-terme des Nuggets, en attendant de voir ce que Manu Mudiay, Juancho Hernangomez, Trey Lyles et Malik Beasley vont donner en sortie de banc. Les fans de Denver peuvent donc jubiler, ils savent que leur poste 2 sera géré avec sérieux par Gary Harris sur les prochaines années : discrétion, efficacité, progression, défense, tir à distance, le profil idéal dans la NBA actuelle. Manque plus qu’un Murray au niveau de son potentiel, et les Nuggets auront un backcourt des plus séduisants.

Âgé de 23 ans seulement, Gary Harris avait démarré difficilement sa carrière mais il est enfin arrivé au niveau supérieur : à lui de valider son nouveau salaire, en continuant sur sa belle marge de progression.

Source : ESPN


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top