Jazz

Épaule démise pour Dante Exum : pessimisme et prières de sortie du côté du Jazz

Dante Exum - blessure épaule
Source : youtube

La nuit dernière, vers la fin du premier quart-temps du match entre Jazz et Suns, Dante Exum a subi un choc avec T.J. Warren et s’est retrouvé projeté au sol. L’arrière australien s’est instantanément tordu de douleur en se tenant l’épaule gauche avant de filer au vestiaire. Il ne reviendra pas dans le match et sera emmené à l’hopital pour y passer des radios afin d’évaluer la gravité de la blessure. Et le pessimisme règne côté Utah…

Comme le rapporte Tony Jones du Salt Lake Tribune, Quin Snyder lui-même a semblé très inquiet concernant son jeune joueur.

Quin Snyder n’a pas paru optimiste du tout sur Dante Exum. Il a dit « Evidemment, si on spécule, ça n’avait pas l’air bon, si vous aviez vu son épaule.

Donc, nous avons là un coach qui ne se fait pas d’illusions sur le verdict médical avant même qu’il ne soit livré. Il faut dire que Snyder connait la fragilité physique de son joueur. Exum a déjà manqué l’entièreté de l’exercice 2015-16 à cause d’une blessure grave au genou gauche qui l’a obligé à passer sur la table d’opération. Il est revenu à la compétition l’an dernier et a participé à hauteur de 18 minutes par match à la belle campagne du Jazz. D’ailleurs, l’équipe de Utah compte clairement sur lui cette saison dans la rotation sur les lignes arrières et le nouveau meneur titulaire du Jazz, Ricky Rubio, a envoyé toutes ses prières au jeune Dante. Une bonne intention, qui en dit long sur l’inquiétude qui règne à Utah.

Ces prières ne régleront en rien le soucis de Quin Snyder qui au-delà de la tristesse qu’il peut éprouver pour son joueur, sait que cette blessure – surtout si elle s’avère être de longue durée – va réduire dangereusement ses options dans le backcourt. Ricky Rubio titulaire, c’est une certitude. Avec Rodney Hood à ses côtés au poste 2. Sauf que derrière ces deux-là, il est sûr que Snyder comptait sur la polyvalence de Dante Exum sur les deux postes pour adapter ses rotations. Il y a encore Alec Burks qui est lui aussi un combo-guard capable de tenir un peu balle mais surtout de scorer. N’oublions pas Raul Neto et le rookie Donovan Mitchell mais, clairement, une absence prolongée d’Exum serait un vrai coup dur pour le Jazz et pour le joueur…

Car, à 22 ans, il entre dans sa quatrième année en NBA mine de rien. Il peut signer une extension jusqu’au 17 octobre prochain ce qui n’arrivera certainement pas du coup. Nous attendrons le verdict pour présumer de quoi que ce soit d’autre mais inquiétude et incertitude viennent désormais polluer le début de saison de Dante Exum…

Source : nba.com / ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top