All-Star Weekend

La NBA annonce la fin du système de Conférences au All-Star Game : on part sur un pick-up game entre joueurs étoilés

All-Star Game New Orleans

– Toi ! Non pas toi, le grand derrière.

Source image : NBA League Pass

Critiqué depuis de nombreuses années pour son manque de compétitivité, le All-Star Game va faire peau neuve à Los Angeles le 18 février prochain. La NBA vient de dévoiler un tout nouveau système qui rappelle un peu les pick-up games organisés à l’improviste le samedi après-midi au playground.

C’était l’une des solutions proposées par la plupart des observateurs qui commençaient à s’ennuyer sévère lors du grand match du dimanche soir censé clôturer le All-Star Weekend en beauté. Ces deux dernières années, le ASG était devenu une grande mascarade avec des scores avoisinant les 200 points pour chaque équipe. Il était largement temps d’intervenir et c’est ce que la NBA a fait en annonçant une réforme inédite qui pourrait relancer un peu l’intérêt pour cet événement boudé par les puristes depuis longtemps. Quoi de mieux qu’un système de draft pour retrouver un esprit de compétition et faire naître de nouvelles rivalités entre les joueurs ? A partir de cette année, le joueur de chaque Conférence obtenant le plus de votes de la part des fans sera désigné chef d’équipe. A tour de rôle, les deux capitaines choisiront ensuite leurs coéquipiers d’un soir sans se soucier de savoir s’il évolue dans sa Conférence le reste de l’année. Un système qui fera appel au bon sens de chacun pour élaborer une équipe équilibrée à tous les postes et qui trahira les affinités existantes entre certains joueurs.

Le système de désignation des All-Stars restera, lui, inchangé avec douze joueurs sélectionnés dans chaque Conférence. Les titulaires seront désignés par les fans (50%), les joueurs (25%) et les médias (25%) alors que les entraîneurs voteront pour les remplaçants en sélectionnant deux guards, trois joueurs de frontcourt et deux joueurs bonus au sein de leur Conférence. Le début des votes aura lieu le 25 décembre et les résultats seront dévoilés sur TNT le 18 janvier pour les starters et le 23 janvier pour les réservistes. On compte sur la NBA et le diffuseur de la rencontre pour organiser un bel événement autour de la draft qui aura lieu en présence des capitaines des deux équipes. Ainsi, LeBron James pourrait profiter de sa popularité pour rassembler toute la Team Banana Boat sous le même maillot pour voir si une telle combinaison pourrait être viable sur une saison complète. Souvent représentés en nombre au match des étoiles, les joueurs des Warriors pourraient donc être séparés le temps d’une rencontre. Le moyen idéal pour eux de se rendre compte combien il est difficile de conserver son calme lorsque l’on affronte Draymond Green.

Même si la solution proposée n’est pas parfaite et que certains auraient souhaité un vrai avantage pour l’équipe vainqueur afin de redonner un peu d’intérêt au All-Star Game, le système proposé par la NBA devrait quand même permettre au match de gagner en intensité avec de belles rivalités à mettre en avant entre Jean-Michel et Patrick qui auraient été snobé par celui qu’ils pensaient être leur pote par exemple.

Source texte : NBA


1 Comment

1 Comment

  1. Seb

    4 octobre 2017 à 9 h 30 min at 9 h 30 min

    Bah, du moment que ce n’est plus Est contre Ouest, pourquoi garder le système de sélection de 12 joueurs de chaque côté ? Pourquoi ne pas aller au bout de la réflexion et proposer de voter pour 24 joueurs, où qu’ils jouent, quitte à avoir 23 joueurs de la conf. Ouest et Lebron ?

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top