Pacers

Deux mois d’absence pour Glenn Robinson III : est-ce que le IV est disponible, au cas où ?

Glenn Robinson III
Source image : YouTube

On attendait confirmation dans la soirée, on l’a obtenue avec une grimace clairement affichée. Glenn Robinson III devra démarrer la saison sur la touche, après avoir flingué sa cheville à l’entraînement.

Déjà que l’année des Pacers ne démarrait pas avec un optimisme merveilleux dans les travées du Bankers Life FieldHouse, c’est une mauvaise nouvelle qui viendra s’ajouter au tas pour les semaines à venir. En effet, lors d’une session réalisée ce vendredi par les poulains de Nate McMillan, le jeune Glenn s’est lourdement blessé à la cheville et a dû quitter le parquet pour réaliser différents examens. Si le pire aurait pu être envisagé, ce ne sont finalement « que » deux mois qui seront retirés de la saison de Robinson III, de quoi offrir un joli petit cadeau pour l’ouverture du calendrier de l’avent. Attendu titulaire au poste d’ailier, GRIII était un des garçons les plus intrigants du roster d’Indianapolis. Car bien au-delà de ses qualités athlétiques ou de son papa à qui on fait la bise, le garçon montrait un potentiel intéressant sur un poste délaissé par un certain Paul George. Bossant sa conduite de balle afin de devenir un joueur plus complet, Glenn souhaitait démarrer cette saison dans un rôle un poil plus large que celui de simple 3 and D chez les Pacers. Malheureusement, on ne pourra voir tout ça qu’à partir de décembre, ce qui imposera quelques micro-changements dans les rotations de la franchise jaune et blanche.

La question se pose du coup d’entrée, qui introduire dans le cinq majeur à la place de Robinson III ? On ne s’émerveille pas devant les options proposées dans le roster local, mais il faut bien s’ajuster afin de créer un début de cohésion entre coéquipiers. Bojan Bogdanovic, signé cet été pour apporter en expérience et scoring, est un profil à surveiller. Car même si le Croate n’est pas notre tasse de thé défensive, il reste un sniper de qualité et qui offrira des points précieux aux Pacers. Inutile de préciser que Lance Stephenson, sur des lignes extérieures petites mais toniques, représente un scénario très apprécié par toute la rédaction. Maintenant, est-ce que Nate McMillan aura les bourses pour tenter ce type de petit lineup, ou bien optera-t-il pour un surprise dont on n’a absolument pas idée ? La réponse dans quelques semaines, voire quelques jours avec les premiers matchs de pré-saison qui se présenteront sur le calendrier d’Indiana. On en profite d’ailleurs pour aussi faire coucou à Damien Wilkins, qui espère faire son grand retour en NBA et vient d’obtenir un sacré coup de pouce des dieux de la santé. Le neveu de Dominique qui remplace le fils du Big Dog, ça doit bien ricaner entre anciens combattants.

Tristesse pour Glenn Robinson III mais promesse de jours meilleurs, surtout. Le début de saison se fera sur le côté, son camp d’entraînement se fera autour de Thanksgiving, avant un retour très attendu en décembre. 

Source : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top