Apéros TT

Preview 2017-18 : les Detroit Pistons à l’Apéro TrashTalk

Pendant les 30 jours qui précèdent le lancement de la saison NBA 2017-18, TrashTalk vous propose une présentation complète de chaque franchise à travers plusieurs articles histoire de bien avoir l’effectif en tête, de revenir sur les mouvements réalisés pendant l’été mais aussi pour se projeter dans les salaires ou la TTFL qui va bientôt redémarrer. Et bien évidemment, une preview vidéo façon apéro débarquera quotidiennement. Aujourd’hui : les Pistons.

Si vous aussi vous aimez débattre et prendre l’apéro, c’est ICI qu’il faut vous abonner !

Auteurs d’une saison 2016-17 que l’on peut sans problème qualifier de très décevante en termes de résultats et d’affreuse en termes de jeu, les Pistons doivent relever la tête et enfin proposer quelque chose de solide à leur public. Le roster est intéressant mais beaucoup de joueurs doivent faire mieux. On pense à Andre Drummond et à Reggie Jackson principalement. Stan Van Gundy n’a pourtant pas fait de si gros mouvements pendant l’été. Le coach moustachu a très certainement dans l’idée de faire progresser ce groupe dans lequel il semble croire. Que peut-on espérer de l’escouade du Michigan pour la saison à venir ? Début de réponse en vidéo.

Le mode d’emploi ? Inchangé ! On clique, on écoute et on regarde, avant d’éventuellement laisser un commentaire. 

Source : montage pour TrashTalk par Léonce de TBNL


1 Comment

1 Comment

  1. Bigben

    29 septembre 2017 à 13 h 37 min at 13 h 37 min

    La stat de l’année dernière qui explique les 37 victoires malgré un fond de jeu et une réussite aux tirs exter pourrie : 11ème défense de la ligue, avec réggie juste bon à faire le plot et dré en mode apné.
    Espérons que l’arrivé de playmaker supplémentaire au poste 2 et de mecs avec une réussite exter flirtant avec les 4o% l’année dernière leur permettra d’écarter vraiment le jeu, condition fondamentale à l’épanouissement d’un intérieur comme le big Penguin. Ajouter à cela une des meilleurs combinaison meneur/pivot au p/r de la ligue et un avery bradley en mode gentleman Joe et on a pas fini d’entendre: “detroit basketball” cette saison.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top