Nuggets

Kenneth Faried réclame une place de titulaire aux Nuggets : traduction, il veut être transféré

Kenneth Faried

Les Nuggets n’ont pas recruter Paul Millsap pour le faire sortir du banc.

Source image : YouTube

Souhaitant garder sa place de titulaire, Kenneth Faried n’a pas vu l’arrivée de Paul Millsap d’un très bon oeil, puisque cette arrivée signifiait un aller simple sur le banc pour le chevelu. Au micro du Denver Post, l’ailier-fort a annoncé qu’il cherchait une franchise prête à lui accorder un poste de starter. 

Habitué à être le poste 4 titulaire de Denver depuis son arrivée il y a six ans, Kenneth Faried a du voir flou lorsqu’il a appris la signature de Paul Millsap. Sous contrat jusqu’en 2019, le Manimal n’a pas trop accepté l’idée qu’il ait à sortir du banc durant les prochaines saisons. L’ailier-fort a d’ailleurs clairement montré que si une franchise était d’accord pour lui accorder sa confiance en le propulsant titulaire, il serait prêt à tout pour la rejoindre. Connu pour son énergie débordante, le 22ème de la Draft 2011 n’est pourtant pas en mesure d’apporter de réelles garanties quant à son niveau de jeu. Faried sort en effet de sa pire saison statistique en carrière, durant laquelle il a cumulé seulement 9,6 points et 7,6 rebonds de moyenne. Mais quand on est capable de tout donner sur un terrain, on peut largement prétendre à une place de titulaire selon lui.

“Je vais le dire que ce soit clair : je ne suis pas un joueur de banc. Je le dis depuis longtemps, je suis un starter. […] Jouer à 100%, c’est toute ma vie. Et je vais me battre pour une place de titulaire, je ne vais pas abandonner et laisser quelqu’un me la prendre. […] Il y a 29 autres équipes. Si Denver ne me veut plus, ou ne me respecte pas assez pour me donner les minutes que je pense mériter, alors je le comprends. Peut-être que j’irai quelque part d’autre et je ferai ce qu’il faut. Mais pour l’instant, je suis ici, à Denver, et je veux faire du Manimal basketball, peu importe, dès que que je pose un pied sur le parquet.”

C’est pas qu’on a quelque chose contre lui, mais il est impossible d’envisager que Jokic ou Millsap sera sur le banc pour le bon plaisir de Faried, ou alors, c’est que Mike Malone n’a définitivement rien compris au basket. La situation est pour l’instant au point mort pour lui, qui se réveille un peu au dernier moment. Enfin, étant donné qu’on le voit transféré chaque année, il doit être habitué de s’imaginer autre part qu’à Denver. Resterait plus que cela se concrétise pour lui. Mais, être starter, c’est bien, progresser, c’est mieux. Et depuis ses débuts NBA, le chevelu n’a pas vraiment semblé évoluer. Toujours autant de détente, de dunks et de rebonds, mais rien d’autre, nada. Même pas un petit shoot dans le périmètre pour se diversifier un peu. Même si certaines équipes pourraient se montrer intéressées par l’énergie qu’il peut apporter (sans pour autant le mettre directement titulaire), l’ailier-fort n’a pas su mettre toutes les chances de son côté en ne se reposant que sur son physique et sur son mental d’energizer depuis sa saison rookie.

Bien que le Manimal soit un bon garçon prêt à tout donner sur un terrain, le peu de progression dont il a fait preuve durant ses six années en NBA pourrait faire baisser l’intérêt des autres franchises. Aller, sortir du banc derrière Millsap s’il y a les Playoffs à la clef, c’est pas si mal.

Source : Denver Post


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top