Suns

Extension pour T.J. Warren chez les Suns : 50 millions et 4 ans de plus dans l’Arizona pour l’ailier

T.J. Warren

A toi de jouer T.J. !

Source : screen Youtube

Les deux parties avaient encore un peu de temps devant elles (jusqu’au 31 octobre prochain) mais elles se sont déjà mises d’accord sur un deal qui semble satisfaire tout le monde. Drafté en 2014, T.J. Warren entrait dans la quatrième année de son contrat rookie et était donc éligible à une extension. Et autant les Suns ont hésité sur le cas Alex Len pour finalement ne rien lui proposer d’autre que la qualifying offer cet été, autant les discussions sont allées très vite avec leur ailier.

Comme le rapporte Adrian Wojnarowski sur ESPN, le camp de Warren et les dirigeants de Phoenix se sont mis d’accord sur un contrat de quatre années pour un montant de 50 millions de dollars. Il s’agit d’une extension donc ce contrat prendra effet à partir de la saison 2018-19. Pour l’exercice à venir, l’ami T.J. reste sur ce qui est prévu par la fameuse rookie scale et gagnera “seulement” un peu plus de trois millions. Il peut paraître surprenant que les Suns aient aussi rapidement décidé de proposer une extension à Warren étant donné la concurrence dont il va être l’objet sur les postes extérieurs (Booker et Jackson notamment) et vu les blessures régulières qui ont émaillé ses trois premières saisons sur les parquets de la Grande Ligue. Mais finalement, le choix de Ryan McDonough parait plutôt raisonnable. Il s’agit d’un joueur extérieur capable de scorer et de jouer du pose 2 au poste 4 (en demandant poliment pour le poste 4). Warren n’est probablement pas le joueur clé des Suns mais, vu les salaires déversés sur les joueurs depuis l’été 2016, lui donner 50 millions sur quatre ans (12,5 millions par an en moyenne) ne semble pas en totale inadéquation avec le potentiel qu’il a montré. Un potentiel que les Suns voulaient visiblement sécuriser sans attendre.

D’autre part, les Suns disposent désormais d’un roster complet et contractuellement bien verrouillé. Il y a quelques blessures à déplorer et qui vont priver Earl Watson de joueurs comme Brandon Knight, Alan Williams et Davon Reed pour plusieurs mois. Mais l’effectif est là. Tout le monde a une situation contractuelle claire. Bledsoe a encore deux ans, Devin Booker, Tyler Ulis, Dragan Bender, Marquese Chriss et Josh Jackson sont en contrat rookie, Tyson Chandler est au chaud pour encore deux ans lui aussi tout comme Jared Dudley. Troy Daniels vient d’arriver et a également deux ans de contrat garantis. Il restait les cas Alex Len et T.J. Warren. Le pivot ukrainien sait qu’il va devoir se donner pour espérer une belle offre sur le marché des agents libres en juillet 2018. Et ce bon T.J. vient de se faire rassurer sur les intentions de son équipe en ce qui le concerne : on compte sur lui. Il sera en concurrence avec Josh Jackson principalement pour le poste 3 dans le cinq majeur mais aura quoi qu’il arrive un bon temps de jeu, surtout avec les blessures citées précédemment.

Cette extension de T.J. Warren doit être vue pour ce qu’elle est : un bon deal pour les deux camps ainsi qu’une bonne façon de clôturer l’inter-saison et de se lancer dans le training camp avec des joueurs qui ne pensent qu’au jeu, qu’à progresser et à se donner sur le terrain. Avec un groupe jeune, ce n’est pas plus mal.


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top