Suns

Troy Daniels transféré à Phoenix : après Jack, c’est un nouveau Daniels qui débarque chez les Suns

Lakers Warriors
Source image : 9GAG

Décidément, quelle folle actualité en ce moment chez les Suns. Après l’énorme acquisition d’Anthony Bennett, c’est Troy Daniels qui débarque dans le coin pour envoyer de la bûche du parking. Chouette.

Mais quel incroyable transfert qui vient de prendre place, alors qu’on s’y attendait pas, entre Memphis et Phoenix. La Ligue est choquée, les médias sont en feu, les fans changent de maillots et on se demande quelles seront les répercussions d’un tel move sur l’équilibre de la compétition. Faut dire que Troy Daniels, c’est quand même un sacré client sur le circuit. On parle quand même d’un mec qui a tourné à 8 points de moyenne l’an dernier, et qui a joué dans 4 équipes différentes en quatre ans. Désormais, ça fait cinq puisque l’ex-franchise player des Grizzlies va pouvoir planter ses bombinettes sous le maillot des Suns. On continue la grande découverte des trente équipes de la Ligue chez les Daniels, après Memphis, Charlotte, Houston et Minnesota. N’empêche qu’on se marre, mais Troy rentrait 41% de ses tirs à distance l’an dernier, une gâchette qui a déjà fait ses preuves par le passé et rentrera parfaitement dans les systèmes précis d’Earl Watson. Précis dans le shoot hein, car le coach des Suns n’a de précis que l’heure à laquelle il arrive au boulot. Pour le reste, c’est brouillon comme la carrière… de Daniels.

Et en échange alors, ça donne quoi ? Memphis a ajouté un second tour de Draft dans la sacoche du tireur, pour recevoir… un futur second tour de Draft ultra-protégé par les Suns. En gros, il s’agit donc d’un “merci au revoir” plus qu’autre chose, quand on voit la probabilité de voir Phoenix filer ce futur pick. Mais la logique était connue d’avance chez les Grizzlies. En effet, avec 16 contrats garantis alors que 15 sont autorisés, le management du Tennessee devait virer quelqu’un. On regrette simplement que pour une équipe ayant de graves soucis de réussite à distance, nos amis les oursons décident de se séparer d’un de leurs meilleurs snipers. Mais bon, comme souvent, on préfère laisser les fortes têtes de Memphis nous apprendre le basket. Avec autant de titres de division et de bagues de champion, ça peut se comprendre. En conclusion, au-delà d’un sniper ajouté à l’effectif des Suns pour remplacer Davon Reed touché au genou, c’est un chouette transfert d’apéro qui ne fait que préchauffer celui dont les Knicks nous feront l’honneur dans quelques jours. Melo, oui, c’est de toi dont on parle.

Prochain transfert majeur, le casier de Mike Scott contre la montre de Tim Frazier. La NBA, where amazing happens.

Source : The Vertical


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top