Timberwolves

Prolongation en vue pour Andrew Wiggins : 148 millions sur cinq ans, y’a une mine d’or dans le Minnesota ou quoi ?

Andrew Wiggins
Source image : YouTube

Forts de leur magnifique été, les Wolves cherchent à présent à faire durer leur équipe sur le long terme. Andrew Wiggins arrivant à la fin de son contrat rookie, la priorité pour le front office est de le garder pour la prochaine décennie à venir.

Ça dépense sans compter à Minneapolis. Après la signature des gros contrats de Jeff Teague, Jimmy Butler et Taj Gibson, on pensait que l’argent arrêterait peut-être de couler à flots de la banque de la franchise. Il n’en est rien puisque Darren Wolfson a annoncé sur son compte Twitter que le propriétaire Glen Taylor compte offrir une extension de contrat à hauteur de 148 millions au numéro 1 de la Draft 2014 avant la fin du mois. La prolongation s’étendrait donc jusqu’en 2024 pour l’ancien de Kansas. Avec Teague et Butler sous contrat jusqu’en 2020, on voit très loin dans le Minnesota. Peut-être est-ce enfin le signe que le stade de la reconstruction est désormais dans le rétroviseur des Wolves et que l’on cherche dorénavant à se forger une véritable base solide pour l’avenir. Avec Tom Thibodeau en chef d’orchestre, le front office s’est assuré d’avoir une équipe encadrée où ça va à la fois défendre dur et donner du fil à retordre pour les défenses adverses.

La saison dernière, Wiggins a confirmé son statut de premier choix de Draft. L’ailier a augmenté sa production de points (de 20,7 à 23,6 points de moyenne) tout en améliorant son shoot derrière l’arc (35%). Il a également montré qu’il était beaucoup plus mature, sa sélection de tirs étant autrefois douteuse, il a su montrer qu’il pouvait mieux lire le jeu et jouer davantage avec ses coéquipiers. Sa complémentarité avec KAT n’est plus à prouver, et l’arrivée de Jimmy Butler va être vraiment intéressante dans le développement de l’ailier. Parce qu’avec l’expérience de Taj Gibson et de l’ancien franchise player des Bulls, le gamin va avoir des choses à apprendre. C’est toujours mieux pour lui que d’être entouré de Shabazz Muhammad et Zach Lavine. La présence des deux hommes sur le terrain va être un véritable casse-tête pour quiconque affrontera les loups du Minnesota. Tout d’abord parce que devoir défendre sur Butler et Wiggins en même temps va vite devenir problématique pour leurs adversaires, mais c’est surtout en défense que cette association aura un rôle primordial. La présence du All-Star va soulager un peu le produit de Kansas en défense, lui qui ne sera plus contraint de défendre sur le meilleur extérieur adverse tous les soirs. Il n’empêche que Wiggins peut s’avérer très gênant en défense pour son adversaire direct grâce son envergure et son explosivité, mais aussi grâce à l’expérience qu’il va engranger au cours de l’année avec Butler pour lui rentrer dans le lard à l’entraînement tous les jours. Tous les voyants sont donc au vert à Minneapolis pour préparer une saison qui pourrait leur donner l’occasion de retrouver les Playoffs, plus de 10 ans après leur dernière participation en postseason.

Cette prolongation de Wiggins montre bien la volonté des Wolves de s’inscrire sur le long terme durant la prochaine décennie. Reste plus qu’à signer KAT et ils seront parés pour tenter de ramener un premier titre dans le Minnesota.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top