Hornets

Michael Carter-Williams va reprendre l’entraînement : il va enfin commencer à taffer son shoot

Michael Carter-Williams

On est en 2017 et le type tourne à 25% du parking en carrière.

Source image : YouTube - SB Nation

Après une saison foirée et une nouvelle blessure, cette fois-ci au genou gauche, Michael Carter-Williams a quitté la galère des Bulls pour atterrir en Caroline du Nord, où on cherche à retrouver les Playoffs suite au raté de l’année dernière

Raté, oui le mot est faible pour qualifier la saison de Charlotte de l’année dernière. Non pas qu’il y avait de quoi fantasmer sur le roster des Hornets, mais on attendait un petit peu mieux qu’une onzième place, derrière Detroit qui plus est. En dèche de back-up pour Kemba Walker, le front office a préféré ne pas donner de suite à Ramon Sessions (et on les comprend) pour s’offrir les services de l’ancien Sixer pour 2,7 millions de dollars. Même s’il n’y a rien de très bandant, ça reste toujours mieux que de laisser la création à Kemba Walker uniquement. Mais quel niveau va-t-il afficher ? Absent depuis six mois à cause d’une blessure à la jambe, on ignorait encore s’il serait prêt à temps pour le début de la saison. Heureusement que Spencer Percy est là pour rassurer les fans de Charlotte. Selon lui, MCW devrait reprendre l’entraînement après un petit passage chez le médecin concernant ses deux genoux.

Au moins, les Hornets sont quasi-assurés de le voir débuter la saison. Mais quelles garanties apporte le ROY 2013 ? Sortant déjà de sa pire saison en carrière (6,6 points, 2,5 assists et 3,4 rebonds), on ignore encore si le meneur va pouvoir revenir en forme de cette blessure qui pourrait être celle de trop, lui qui s’est déjà pété le genou, le tibia, le poignet et la hanche. Si jamais il se fait couper durant l’année, il peut toujours espérer donner son corps à la science pour démontrer la fragilité de l’anatomie humaine. Vous l’aurez compris, ça reste faible comme premier meneur remplaçant. Il ne faut toutefois pas enterrer trop vite l’ancien Buck, lui qui n’a que 25 ans et peut encore nous réserver quelques surprises. Le meneur va se voir attribuer de nombreuses responsabilités dans une franchise qui aura à cœur de retrouver les Playoffs dès cette saison. Peut-être que lui attribuer un vrai rôle de distributeur et de gestionnaire lui conviendrait mieux. Mais si c’est le cas, il va tout même falloir que MCW bosse son shoot pour apporter un peu de scoring au sein des Hornets. Tourner à 25% à 3-points dans la NBA moderne sans s’améliorer revient à continuer à manger des spaghettis sans les couverts.

MCW devrait normalement être prêt pour le début de la saison. Mais être prêt pour lui, ça veut dire quoi ? Juste faire acte de présence ou prendre vraiment part à une aventure de Playoffs ?

Source : Queen City Hoops


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top