Jazz

Jusqu’à 2 millions de dollars de primes pour Rudy Gobert cette saison : objectif All-Star Game !

Rudy Gobert

Rudy Gobert #NBAVote

Source image : NBA League Pass

L’absence de Rudy Gobert au dernier All-Star Game avait fait crisser des dents de nombreux spécialistes. S’il n’est pas convié à la fête cette année, c’est son banquier qui va faire la gueule vu la jolie prime prévue par le Jazz en cas de réussite.

Derrière chaque contrat ou presque se cache des petites clauses plus ou moins farfelues. On se rappelle de la prime promise à Boris Diaw par les Spurs si le Président gardait la forme tout au long de la saison, plus récemment on découvrait le théorème qui permettrait à Dewayne Dedmon de toucher 900 000 dollars à Atlanta. Mais ce genre de primes concerne aussi le sportif français le mieux payé puisque l’agence ComSport a aussi négocié quelques clauses juteuses pour son client au moment de signer la prolongation de Rudy Gobert dans l’Utah l’été dernier. A en croire Luke Adams de Hoops Rumors, le pivot devrait être plus motivé que jamais à être sélectionné au All-Star Game qui se tiendra à Los Angeles au mois de février. Non pas qu’il ne l’était pas déjà l’année dernière, faisant part de sa déception sur les réseaux sociaux suite à son oubli, mais une invitation au match des étoiles de 2018 lui permettrait de recevoir un bonus d’un million de dollars de la part de sa franchise s’il n’est pas simplement appelé en remplacement d’un joueur blessé. Une belle somme dont on se contenterait bien pour jouer un match aux côtés des meilleurs basketteurs de la planète.

Il y a un an, Boris Diaw avait rejoint le lobby pour envoyer son coéquipier et compatriote au ASG sans réussite. Cette fois, c’est tout l’effectif du Jazz qui devrait soutenir sa Tour Eiffel. D’autant qu’avec le départ de Gordon Hayward à Boston, Rudy Gobert endossera le rôle de franchise player cette saison du côté du Lac Salé. Mais les bonus potentiels de l’ancien Choletais ne s’arrêtent pas là, lui fixant d’emblée de beaux objectifs personnels pour la saison à venir. Connaissant la motivation du bonhomme, il n’en avait pas franchement besoin mais c’est toujours ça de pris. Pour une sélection dans l’une des All-Defensive Team en fin de saison avec un minima de rebonds à respecter, Rudy collectera 750 000 dollars de plus. Enfin, 250 000 billets supplémentaires viendront se loger sur son compte en banque s’il parvient à maintenir son defensive rating en-dessous des 100. Un défi tout à fait à la portée du Frenchie qui tournait à 98,9 points dans la discipline la saison dernière.

Deuxième des votes pour le DPOY et membre de la All-Defensive First Team en 2017, Rudy Gobert ne va pas devoir chercher bien loin pour se motiver à faire au moins aussi bien, voire mieux cette année. Avec comme cerise sur le gâteau, pourquoi pas, une première sélection au All-Star Game dans quelques mois.

Source texte : Hoops Rumors

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top