Equipes

Preview des Suns 2017-18 : la reconstruction va-t-elle enfin prendre forme ?

Suns

Patience petit Cactus, ton heure viendra.

Source image : FanHallofFame

Après une saison 2016-17 qui a vu Phoenix finir à l’avant-dernière place de l’Ouest, Ryan McDonough a annoncé dès le début de l’été que la reconstruction des Suns se ferait progressivement, en misant sur le noyau de jeunes joueurs qui peuplent le roster. Le projet est là. Il s’agit maintenant de voir où il peut mener. Et de s’armer de patience…

Résumé des transferts de l’été

  • Ils sont arrivés : Josh Jackson (Draft), Davon Reed (Draft), Elijah Millsap, Mike James (two way contract).
  • Ils ont prolongé : Alan Williams.
  • Ils sont partis : Leandro Barbosa.

Extrêmement peu de mouvements de joueurs donc du côté de Phoenix. L’arrivée la plus notable est bien évidemment celle du rookie Josh Jackson. L’ailier, drafté en quatrième position, fait clairement partie des plans des Suns dès cet saison. On attend beaucoup de son impact physique, de sa défense et de son énergie d’une manière générale. Sinon, un autre rookie s’est vu offrir quatre années de contrat garanties malgré sa Draft au deuxième tour, c’est le swingman Davon Reed qui a été très convaincant en Summer League. A voir. Côté départ, le fait que Leandro ait été coupé est tout sauf une surprise. Enfin, avoir prolongé Alan Williams est clairement une bonne chose étant donné l’attachement du joueur à la franchise et ce qu’il représente en termes de cœur et de combativité sous les cercles.

Effectif pour la saison 2017-2018

  • Meneurs : Eric Bledsoe, Tyler Ulis, Brandon Knight.
  • Arrières : Devin Booker, Davon Reed, Elijah Millsap.
  • Ailiers : Josh Jackson, T.J. Warren, Derrick Jones Jr.
  • Ailiers-forts : Marquese Chriss, Dragan Bender, Jared Dudley.
  • Pivots : Tyson Chandler, Alan Williams.

Les joueurs en gras sont ceux qui devraient intégrer le cinq majeur au début de chaque rencontre dès le début de la saison. 

A noter que si Alex Len n’est pas cité ici c’est parce qu’il est pour l’instant toujours agent-libre restreint donc sans contrat. Il a jusqu’au 1er octobre pour signer sa qualifying offer. Pour l’instant, il n’est pas sous contrat. Sinon, du côté des titulaires, a priori aucune surprise n’est à prévoir sauf si Earl Watson décide d’utiliser Josh Jackson en sortie de banc dans un premier temps. Avec un gros temps de jeu et les clés de la second unit, cela peut être envisageable et pas inintéressant. Brandon Knight est out pour la saison, Davon Reed pour plusieurs mois. Deux très mauvaises nouvelles pour les Suns. A l’intérieur, Watson va sûrement partir sur une base Chriss – Chandler car les deux sont très complémentaires. Williams viendra apporter sa dureté et ses rebonds en sortie de banc pendant que Bender pourra profiter du fait que Dudley est lui aussi blessé (pour plusieurs mois) pour essayer de se montrer avec un vrai temps de jeu.

Question de la saison : Earl Watson peut-il vraiment faire progresser cet effectif ? 

Au vu de sa première année et demie sur le banc des Suns, on a clairement envie de réponde non direct. Malheureusement, Watson a encore deux ans de contrat dans l’Arizona et vu que la franchise n’a pour le moment aucun objectif élevé, il n’y a que très peu de chance pour que Ryan McDonough ne se décide à changer d’entraîneur. Les joueurs ont l’air d’apprécier le discours de leur head-coach mais pour combien de temps ? Que va-t-il se passer quand les limites tactiques de l’ami Earl vont commencer à coûter trop de matchs aux Suns ? Parce que oui le roster est jeune mais le talent est là. Et ce talent il faudrait le tirer vers son maximum pour voir où cela mène, pour pouvoir faire de vrai choix. Pas sûr que Watson soit l’homme de la situation. A lui de nous faire mentir.

Candidat sérieux au transfert : T.J. Warren

Source image : twitter

Source image : Twitter

Brandon Knight était bien évidemment le candidat le plus sérieux au transfert jusqu’à ce qu’il se blesse. Eric Bledsoe a vu son nom apparaître dans bon nombre de rumeurs mais maintenant que la saison approche vraiment à grands pas, il serait surprenant de le voir bouger. On ne peut pas omettre la possibilité de le voir partir fin-janvier ou début février avant la deadline mais encore faudrait-il qu’une franchise débarque avec une sacrée belle offre. Du coup, le nom de T.J. Warren arrive sur le devant de la scène, pour plusieurs raisons. Déjà, l’ailier va subir de plein fouet la concurrence d’un rookie très prometteur sur son poste. Si Jackson confirme tout le bien que les observateurs pensent de lui, le temps de jeu de Warren va en prendre un coup. Ensuite, Warren est en situation de prolonger et sera agent-libre restreint dès l’été prochain. Un peu comme pour Len, pas sûr que les Suns ne veuillent lui offrir un très gros contrat. Le trader pourrait donc être une idée qui fasse son chemin dans la tête de Ryan McDonough.

Candidat sérieux pour la surprise : Dragan Bender

Dragan Bender

Source image : YouTube

L’an dernier, pour sa saison de rookie, il n’a pu participer qu’à 43 matchs pour cause de blessure. A raison d’un temps de jeu moyen à peine supérieur à 13 minutes, il n’a pas pu vraiment s’exprimer. Cette année, ça va être différent. En début de saison, Bender va avoir des minutes, forcément. Entre la blessure de Dudley et le manque de régularité de son acolyte Marquese Chriss, il serait logique que Watson lance son sophomore croate plus souvent dans la bataille. Avec sa taille et son talent balle en main, l’ami Dragan aura alors l’occasion de montrer qu’il est vraiment digne d’un choix numéro 4 de Draft. Et il pourrait en surprendre plus d’un !

Meilleur et pire scénario possible

  • Les Suns démarrent assez fort. Bledsoe et Booker s’entendent parfaitement. Le meneur est le patron et pose son habituel 20 points, 5 rebonds, 6 passes décisives. L’arrière devient le meilleur scoreur incontesté de l’équipe et s’installe tranquillement à plus de 23 points par match. L’ajout de Josh Jackson s’avère tout se suite payant grâce à la polyvalence du rookie et à sa complémentarité avec ses deux compères des extérieurs. Et enfin, miracle, Earl Watson commence à proposer des rotations sensées. Du coup, les Suns ont beau être jeunes, ils deviennent difficiles à jouer car ça ne défend pas si mal, il y a du talent en attaque et ça court dans tous les sens, sans jamais que ça ne s’arrête. Et eu lieu de finir au fond de l’Ouest, Phoenix se retrouve 10ème à la fin de saison avec plus de 35 victoires. La reconstruction est lancée.
  • Earl Watson fait des siennes. Josh Jackson est remplaçant, Alan Williams et Tyson Chandler sont régulièrement associés pendant que la fluidité entre Bledsoe et Booker peine à se mettre en place. La défense ne tient pas la route et l’attaque n’est pas suffisamment prolifique principalement par manque d’identité. Les défaites s’enchaînent du début à la fin de la saison et les victoires se font très rares. Eric Bledsoe demande carrément à partir. Les Suns prennent peur et finissent par l’échanger au Magic contre Elfrid Payton et un bounty. Dans la foulée, Devin Booker ouvre sa grande bouche pour annoncer qu’il se demande s’il prolongera à Phoenix une fois son contrat rookie terminé. 18 victoires au final et une reconstruction qui n’a pas avancé, voire qui n’a toujours pas commencé.

Pronostic de la rédaction : 25 victoires – 57 défaites

Les Suns vont rester dans le fond de l’Ouest et de la Ligue en général. Le talent est là mais il est encore très jeune et très brut. Le coach n’est pas rassurant. Les pronostics vont de 23 à 27 victoires dans la rédaction donc vraiment personne ne voit les Suns créer une grosse surprise cette saison. See you next year guys !

La reconstruction est clairement en route, enfin au moins le projet est assez clair : des jeunes, des jeunes et quelques vétérans autour. Sauf que dans la NBA actuelle, qui plus est dans la Conférence Ouest, les Suns n’ont quasiment aucune chance d’obtenir des résultats avant de voir leur effectif mûrir. Patience petit Cactus, ton heure viendra.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top