Sneakers Basket

Hoops I test it again – Adidas Crazy Explosive Primeknit 2017 : Andrew Wiggins va devoir cartonner avec un tel modèle

IMG_2716
Source image : @TheBigD05

Depuis de longues semaines, on attendait de pouvoir enfiler les adidas Crazy Explosive 2017 pour voir ce qu’elles avaient dans le ventre. Et bien ça valait le coup de patienter, car la version Primeknit enfilée dernièrement nous a donné entièrement satisfaction. On en déduit donc que Andrew Wiggins va sortir une saison de ouf avec de telles pompes au pied.

Trophée Brandon Roy de l’amorti

  • Note : genou en mousse, genou de bronze, genou d’argent, genou d’or

Un mot peut résumer à lui tout seul la note maximale pour l’amorti : Boost. Déjà l’an dernier sur l’édition précédente des Crazy Explosive, l’association entre la technologie Boost et une cage légère en TPU. La première est présente sous l’ensemble du pied, ce qui vous assure des atterrissages soft, même ceux de Derrick Rose. Bon ok, on ne sait pas pour ce dernier, mais les miens ont apprécié le traitement en douceur.

adidas Crazy Explosive Primeknit 2017

Trophée Grant Hill du maintien

  • Note : cheville en mousse, cheville de bronze, cheville d’argent, cheville d’or

On reparle là aussi de la cage en TPU qui entoure le pied et qui permet de bien maintenir celui-ci latéralement. Mais ce n’est pas tout. Avec son empeigne en Primeknit, votre peton est parfaitement en place, le tissu technique évitant au maximum les mouvements parasites. Ainsi, le pied reste au bon endroit dans vos pompes. Attention cependant à ceux qui croient que le col va lui aussi gérer votre cheville : son impact est bien moindre que pour des pompes montantes avec la possibilité de resserrer les lacets au max. Ce qui n’est pas très grave non plus puisque le pied est déjà bien maintenu.

adidas Crazy Explosive Primeknit 2017

Trophée Tyronn Lue de la traction

  • Note : fesses de mousse, fesses de bronze, fesses d’argent, fesses d’or

Pas grand chose à redire sur le test en condition extérieure sur du bitume, même si clairement ce n’est pas le meilleur terrain pour utiliser les adidas Crazy Explosive 2017. Par contre, sur du parquet ou du revêtement plus lisse un peu poussiéreux, la donne n’est pas la même et quelques légères glissades ne sont pas à exclure. Il faudra donc prévoir d’essuyer vos groles régulièrement pour éviter de vous viander au premier crossover subi.

adidas Crazy Explosive Primeknit 2017

Trophée Glen Davis du confort

  • Note : bedaine de mousse, bedaine de bronze, bedaine d’argent, bedaine d’or

Avec son Primeknit pour tenir le pied ainsi que son col, on se posait des questions sur le vrai confort de la pompe. Et bien après deux premières minutes où on se sent un peu à l’étroit – le cou de pied fort y est pour quelque chose – on est rassuré. Il suffit de jouer légèrement sur le serrage des lacets, et tout est nickel pour passer de longues heures avec les Crazy Explosive au pied. Comme en prime elles sont loin d’être lourdes, on valide là encore le travail fait, même si certains regretteront l’enveloppe GeoFit présente dans la version précédente des Crazy Explosive.

adidas Crazy Explosive Primeknit 2017

Trophée Anthony Bennett de la durée de vie

  • Note : Carrière en mousse, carrière de bronze, carrière d’argent, carrière d’or

La partie supérieure des Crazy Explosive semble largement tenir la route et la pièce unique qui la constitue ne devrait pas vous lâcher après trois matchs. C’est tout de même la moindre des choses me direz-vous. C’est plus au niveau de la semelle que l’usure semble pouvoir se faire sentir plus rapidement, en particulier si vous évoluez sur terrain abrasif. Attention donc à une utilisation extérieure qui pourrait réduire la durée de vie de vos pompes. Un constat qui reste fréquent sur de nombreux modèles, donc on ne pénalisera pas trop non plus les adidas Crazy Explosive 2017.

adidas Crazy Explosive Primeknit 2017

Trophée Swaggy-P du design

  • Note : swag en mousse, swag de bronze, swag d’argent, swag d’or

La question de l’esthétique reste la plus subjective du test. Mais c’est aussi ce point de vue qui nous laisse le plus sceptique. Question de goût, ce design avec une semelle qui parait large n’est pas dans le Top 3 de nos favoris. Cependant, la pièce unique en Primeknit forgé et le col au niveau de la cheville donnent un look futuriste et remarquable aux Crazy Explosive 2017 Primeknit. Si les versions colorées ne nous excitent guère, ce coloris blanc rajoute une touche plus sobre et propre à l’ensemble qui nous empêche de vraiment descendre le modèle pour son style.

adidas Crazy Explosive Primeknit 2017

Trophée Rashard Lewis du tarif

  • Note : contrat en mousse, contrat en bronze, contrat en argent, contrat en or

De 139,90 euros pour la version de base, on passe à 159,90 euros pour celle en Primeknit. On commence donc à rentrer dans une catégorie de prix élevé. Trop ? La qualité se paie, les matériaux utilisés aussi. Alors les adidas Crazy Explosive ne sont certes pas des chaussures bon marché, mais leur tarif n’a rien d’un vol ou de choquant.

adidas Crazy Explosive Primeknit 2017

Bilan

Un grand oui pour les adidas Crazy Explosive 2017 Primeknit, l’une des meilleures paires de 2017. Peu importe que vous soyez un meneur dynamique ou un intérieur plus lourd, elles devraient vous convenir et cette polyvalence fait leur force. Petit bémol tout de même, si vous avez l’habitude d’user vos groles en extérieur, l’usure des CE pourrait s’accélérer. Sinon, foncez.

Adidas crazy Explosive 2017 Primeknit

Commandez chez B4B l’ultra réactive adidas Crazy Explosive 2017 taillée pour la vitesse avec sa tige Forged Primeknit et son amorti Boost.


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top