Mavericks

Dirk Nowitzki pourrait encore jouer deux saisons : à ce rythme, il sera là au pot de départ de Dennis Smith Jr.

Dirk Nowitzki

Le dernier dinosaure.

Source image : YouTube

20 et peut-être même 21. Ce n’est pas le nombre de matchs qu’espère jouer Derrick Rose cette année mais le total de saisons que pourrait disputer Dirk Nowitzki sous le maillot des Mavericks. Le record est à portée de bras pour l’Allemand.

C’est l’un des derniers dinosaures à être toujours debout. Après avoir vu tomber successivement Tim Duncan, Kevin Garnett et Kobe Bryant, le Wunderkid est désormais bien seul dans le groupe des joueurs en activité pouvant témoigner de la NBA lors du précédent millénaire. Cet été, il a encore appliqué sa logique en signant une prolongation de deux ans pour des cacahuètes. A 39 ans, le grand Dirk a déjà le compte en banque bien rempli et préfère aider les Mavs à reconstruire un effectif de qualité pour atteindre les Playoffs. Mais au-delà de ses efforts financiers, l’Allemand veut surtout apporter sa pierre à l’édifice sur le parquet avec son fadeway complètement indéfendable. Quand il ne pourra plus rentrer son spécial et que les jambes seront trop lourdes, il raccrochera les sneakers sans regret. Mais alors, peut-il aller au bout de son contrat, au terme de la saison 2018-19 ? Le numéro 41 a entretenu le doute sur Dallas Morning News.

“Si je rate encore 30 ou 40 matchs d’affilée, alors je me rendrais à l’évidence. Mais si je peux rester relativement en forme comme je l’ai été à la fin de la saison, quand je trouvais que j’étais assez mobile et que j’ai joué quelques bons matchs, alors peut-être qu’on partira pour deux saisons supplémentaires. Nous allons voir comment ça se passe.”

L’année dernière, il avait raté 28 rencontres à cause de douleurs au tendon d’Achille. Le franchise player était revenu en deuxième partie de saison pour tenter d’offrir aux Mavericks leurs seizièmes Playoffs en 17 ans. Malheureusement, le sprint final n’a jamais été lancé et Dallas a échoué à la onzième place de la Conférence Ouest. Cette année, Dirk Nowitzki pourrait aussi faire des efforts en acceptant de glisser sous le panier ou de sortir du banc pour laisser Harrison Barnes jouer au poste 4. Le MVP des Finales de 2011 est comme ça, toujours prêt à se sacrifier pour le bien de l’équipe qu’il n’a jamais trahi depuis 1998. A la rentrée, il va d’ailleurs devenir le deuxième joueur de l’histoire à porter le même maillot pendant 20 saisons consécutives comme Kobe Bryant avec les Lakers. Raison de plus pour rester jusqu’en 2019 et établir un record qui aura du mal à être battu.

Les places pour le dernier match des Mavs à domicile s’arrachent déjà comme des petits pains puisqu’il pourrait être le dernier de la grande carrière de Dirk Nowitzki. Mais les anticipateurs seront peut-être surpris, l’Allemand peut encore grimper au classement des meilleurs scoreurs all-time et il n’a pas l’air très motivé à dire stop.

Source texte : Dallas Morning News


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top