Wizards

Phil Chenier honoré par les Wizards : son maillot sera accroché au plafond de la Capital One Arena cette saison

Phil Chenier

A l’époque, on parlait encore des Bullets et la ligne à trois points n’existait pas.

Source image : YouTube

Le maillot de Phil Chenier va rejoindre celui de ses anciens coéquipiers au plafond de la Capital One Arena cette saison. L’analyste pour la chaine CSN a porté la tunique des Bullets entre 1971 et 1979 et remporté un titre de champion en 1978 avec le club de la capitale.

Séquence émotion dans les locaux des Wizards cette semaine au moment d’annoncer à une ancienne légende de la franchise que son maillot serait retiré cette saison. Invité à interviewer Bradley Beal à propos de la saison à venir, Phil Chenier est questionné à son tour par l’actuel arrière de Washington sur ce que représenterait pour lui le retrait de son numéro 45 dans sa franchise de cœur. Quelques secondes plus tard, le coéquipier de John Wall vend la mèche et annonce la bonne nouvelle à l’ancien poste 2 de Baltimore, puis de D.C. à l’époque des Bullets. Une récompense amplement méritée pour celui qui a côtoyé les quatre autres joueurs ayant déjà reçu pareil honneur dans sa carrière. Ainsi, son nom rejoindra ceux d’Earl Monroe, Elvin Hayes, Gus Johnson et Wes Unseld sur le toit de l’enceinte des Wizards lors d’une cérémonie organisée en marge de la venue des Nuggets à D.C. le 23 mars prochain.

Jump shooter de talent, Phil Chenier a disputé 546 matchs pour les Bullets avec des moyennes de 17,2 points, 3,6 rebonds et 3 passes à une époque où la ligne à trois points n’existait pas encore. Sélectionné à trois reprises pour le All-Star Game, il faisait partie du groupe vainqueur du titre en 1978 – la seule bannière de la franchise à ce jour. Auteur de 53 points contre les Blazers en 1972, il peut encore se vanter d’être le sixième meilleur marqueur de l’histoire des Wizards tant que John Wall ne l’a pas dépassé. Comme Wes Unseld, il est le seul à figurer dans le top 10 de sa franchise aux points, paniers, lancers-francs, assists, interceptions, minutes et matchs joués. Après sa retraite, Phil Chenier s’est recyclé à la télévision pour devenir l’analyste de référence de la chaîne CSN pour les matchs des Wizards, une franchise pour laquelle il a tant donné tout au long de sa carrière sportive et même ensuite. Le principal concerné avait du mal à contenir son excitation après avoir appris la nouvelle au micro du Washington Post.

“C’est une reconnaissance historique. Ce nom et ce numéro vont désormais apparaître au plafond du stade pendant des années. Mes petits-enfants vont pouvoir le voir, leur nom et ce numéro. Je suis là-haut avec quatre Hall of Famers qui représentent à eux seuls une grande partie de l’histoire de ce club. Je suis extrêmement honoré de faire partie de ce groupe. Je ne pense pas que l’on puisse comparer nos accomplissements dans la vie, mais si nous le pouvions celui-ci se trouverait certainement vers le sommet voire tout en haut.”

Kobe Bryant ne sera pas la seule légende à se faire honorer par son ancienne franchise cette saison. Si Phil Chenier n’aura qu’un seul numéro accroché au plafond de la salle des Wizards, cela suffira amplement à son bonheur.

Source texte : Washington Post


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top