Nets

Tyler Zeller signe aux Nets : Zeller de faire des ztats dans une équipe de zpezimen

Tyler Zeller
Source image : YouTube

Libre de pouvoir signer où bon lui semble, Tyler Zeller a finalement opté pour la piste des Nets. L’intérieur va pouvoir retrouver quelques chiffres à Brooklyn, où la concurrence est assez faible.

Il est clair que passer de l’équipe de Brad Stevens à celle de Kenny Atkinson, ça change les possibilités. Pourtant, la raquette des Celtics n’était pas blindée de stars, mais pour le grand Zeller se faire une place était devenu compliqué. Applaudissant ses copains en survêtement, souvent derrière Al Horford, Amir Johnson et Kelly Olynyk, Tyler n’avait participé qu’à 51 rencontres et n’était plus vraiment dans les plans de sa franchise. Surtout, en voyant le nombre de mouvements qui étaient opérés dans le Massachusetts depuis fin-mai, ça sentait la cornemuse rouillée pour le frère de Cody, qui cherchait justement un coin où se refaire. Adrian Wojnarowski de chez ESPN a donc informé la planète basket que Zeller serait à Brooklyn pour deux ans. Typiquement le genre de deal qu’on voit signé juste avant la rentrée, avec une première saison garantie et une deuxième à voir du côté de la franchise. Le géant va ainsi pouvoir porter un troisième maillot dans sa carrière en seulement six ans, lui qui a démarré son aventure chez les Cavs et a ensuite posé ses valises à Boston.

Chez les Nets, il sera intéressant de voir comment les rotations seront définies par le coach Atkinson, mais il est clair que les opportunités seront là pour Tyler. On ne va pas se mentir, derrière Timofey Mozgov c’est le Sahara complet. Un petit Jarrett Allen fort intéressant à développer, mais rookie donc inconnu encore du bataillon malgré son beau potentiel. Et sinon ? Beh… c’est tout. Pas de véritable pivot de qualité ou de devoir, Brook Lopez faisant office de grand souvenir pour les habitants du coin. Zeller devrait ainsi bénéficier d’un temps de jeu conséquent en sortie de banc, durant lequel il pourra proposer son jeu offensif intéressant et un sacré nez pour se retrouver au bon endroit au bon moment. Pour se donner une idée du potentiel ? Il y a trois ans chez les Celtics, TZ tournait à 21 minutes de moyenne et offrait un petit 10 points + 6 rebonds de moyenne, sans véritable déchet dans son jeu. Un soldat qui ne sera ni All-Star ni défenseur d’élite, mais fera le boulot et retroussera ses manches au quotidien. Justement, c’est ce que recherchent les Nets dans la création de leur nouvelle identité.

Bonne nouvelle pour le joueur donc, qui va pouvoir utiliser Brooklyn comme un potentiel trampoline personnel. Une saison solide en sortie de banc, deux trois progrès, et dans un an ce sera banco ailleurs.

Source : ESPN


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top