Celtics

Ray Allen s’exprime sur les Celtics 2008 : après Paul Pierce, tout le monde arrête de bouder ?

Ray Allen

C’est une dispute qui dure depuis bientôt six ans. Une dispute pour laquelle on ne voyait aucune réconciliation possible. Et pourtant… Après la première tentative de rapprochement amorcée par Paul Pierce, Ray Allen s’est exprimé sur son ancienne équipe.

Il y a encore une semaine, on n’imaginait pas un seul membre des Celtics de 2008 capable de pardonner à Ray Allen son départ pour Miami lors de l’été 2012, alors ennemi juré de la franchise du Massachusetts. Une dispute qui semble aujourd’hui être d’une puérilité à tout égard, une rancœur de collégiens tant d’eau a coulé sous les ponts depuis six ans. Dernièrement, Paul Pierce a déjà préparé un possible armistice sur son compte Instagram en proposant donc à Ray Ray d’enterrer la hache de guerre. Dans une interview accordée à Lisa Hsus de Tencent, branche chinoise d’ESPN, le shooteur le plus prolifique de l’histoire est sorti de son silence pour tenter de recoller les morceaux avec ses anciens coéquipiers.

“Je n’ai rien dit de négatif sur ces gars depuis que je suis parti il y a cinq ou six ans. On dirait que ça remonte à seulement un ou deux ans. Je n’ai pas rancune vis-à-vis d’eux. Quand je suis parti, j’étais agent-libre. Cela m’a brisé le cœur d’entendre tous ces commentaires négatifs envers moi alors que quand on gagne, on s’aime. On s’aimait, nos familles sont devenues très proches et se voyaient tout le temps. Quand vous gagnez tous ensemble, on partage ce lien pour toujours. À mes yeux, ça ne changera jamais.”

En mai dernier dans Area 21, on avait pu se rendre compte à quel point les liens entre les anciens C’s semblaient brisés, tant la rancoeur semblait encore habiter les membres de cette équipe championne en 2008. Après Paul Pierce, qui pourrait tendre une main amicale envers Ray Ray? Pour l’instant, les kalash semblent encore être dégainées du côté de Rondo, Garnett et Perkins, même si aucun d’entre eux n’est encore revenu sur les propos de Pierce ou d’Allen. Que peut-on attendre de leur part, si ce n’est de se comporter comme des hommes de quarante ans et pas comme des lycéennes brouillées pour des histoires de bestah ? Remporter une bague, c’est partager une véritable expérience de vie, une aventure entre guerriers. C’est créer un lien à jamais incassable. Voir des hommes qui ont affiché une telle osmose sur les parquets et qui ont éclaboussé la ligue de leurs talents pendant quatre saisons se détester pour une histoire aussi vieille, c’est à se questionner sur la maturité de certains. D’autant plus que l’heure de la décennie du titre approche, jour durant lequel toute l’équipe est censée être réunie et où tout Boston sera en fête.

Avec cette interview, Allen, tout comme Pierce, a prouvé qu’il était capable de faire fi des paroles houleuses échangées ces dernières années et de pardonner pour mieux se retrouver avec ses anciens compères. Reste plus qu’à espérer que les autres protagonistes de l’affaire en fassent autant. 

Source: Tencent – Lisa Hsu


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top