Timberwolves

Jason Terry et Marcus Thornton testés par les Wolves : les déménageurs de l’extrême cherchent un foyer

Marcus Thornton - Jason Terry - Wolves

On monte la moyenne d’âge chez les Loups ?

Source : montage images Wikimédia / Youtube

La recherche de nouveaux extérieurs continue chez les Wolves. Après avoir laissé Tony Allen leur passer sous le nez et testé Trey Burke, les loups chercheraient à se renforcer sur les lignes arrières en testant…Jason Terry et Marcus Thornton. 

Déjà assurée de disposer d’une base arrière solide après l’arrivée de Jeff Teague et Jimmy Butler, la franchise du Minnesota souhaite à présent meubler son banc avec ce qu’il reste de disponible sur le marché. D’après Darren Wolfson, les Wolves ont déjà testé Jason Terry hier et ont programmé un workout pour Marcus Thornton plus tard dans la semaine. Les Wolves sont déjà blindés niveau cap avec les contrats de Taj Gibson, Gorgui Dieng et de Jeff Teague, donc les deux vieux briscards ne devraient se voir proposer que le minimum vétéran (2,1 millions de dollars pour Thornton et 2,3 pour le Jet). Habitué à passer plus de temps dans un camion de déménagement que sur les parquets durant toute sa carrière NBA, Thornton pourrait en être à sa huitième franchise en neuf saisons. L’année dernière déjà, il avait été coupé par les Nets le lendemain de son transfert avec Washington (incluant Bogdanovic côté Nets et Andrew Nicholson côté Wizards). Quant à Jason Terry, il a beau être le troisième shooter à 3 point le plus prolifique de l’histoire, il frise tout de même les quarante balais et n’a toujours pas trouvé un point de chute pour finir sa carrière.

Tom Thibodeau avait déjà annoncé plus tôt qu’il souhaitait des profils défensifs ou de shooteurs à l’extérieur. Même si Terry, que les Bucks veulent aussi resigner, semble correspondre au second profil (il tournait encore à 43% derrière l’arc la saison dernière), on voit mal en quoi ces deux arrivées pourraient véritablement booster les Wolves. À eux deux, Thornton et Terry ne représentaient pas plus qu’une dizaine de points par match l’année dernière. Avec un surplus de vieux en sortie de banc (les Wolves ont déjà Jamal Crawford), la second unit risque plus de ressembler à une équipe professionnelle de Scrabble. Quand on voit le banc des autres concurrents à l’Ouest, on ne peut que sourire en pensant à Jason Terry en défense sur des Livingston ou autre Eric Gordon. Bilan toutefois à relativiser, l’avenir restant quand même prometteur  pour Minnesota. Avec un cinq Teague-Wiggins-Butler-Gibson-KAT et Coach Thibodeau aux commandes, les loups seront un os plus que résistant pour de nombreuses franchises.

À deux semaines du début du training camp, les Wolves se doivent de faire le forcing pour boucler leur banc, sans pour autant prendre n’importe qui. Pour Terry, l’enjeu est de finir sa carrière dignement. Pour Thornton, il s’agit de pouvoir signer un bail de plus de deux ans dans une même ville.

Source: Darren Wolfson 


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top