Heat

Miami sous l’eau, l’American Airlines Arena endommagée : on sort les palmes à Sud-Plage

Miami
Source image : YouTube

Nombreux sont ceux qui, actuellement, vivent une période difficile après le passage de l’ouragan Irma. Du côté de Miami par exemple, les dégâts sont nombreux et le Heat a lui aussi eu droit à son bad trip du weekend.

On se souviendra de l’été 2017, mais pas forcément de manière positive. Chez l’Oncle Sam en tout cas, et dans les îles qui longent la Floride, il est certain que cette année sera celle du tirage de gueule. Après Houston, qui avait subi des montées d’eau spectaculaires suite au passage de l’ouragan Harvey, c’est Miami qui et ses habitants qui ont dû se planquer en observant la nature s’énerver. Des vents de plus de 150km/h, démolissant certaines structures et redessinant l’urbanisme de la ville. Aujourd’hui, la cité de Floride est dans un sale état, et l’American Airlines Arena a elle aussi pris tarif. En effet, comme le rapport le Sun Sentinel, la structure de la salle reste intacte mais le petit terrain d’entraînement situé non-loin n’a pas eu la même chance. Une section a été totalement démontée par la puissance de la tempête, en attendant le rapport complet qui sera fait par la ville et par la franchise dans les jours à venir.

Pour le Heat, cela risque donc d’être compliqué pour jouer son premier match de pré-saison devant son public. Prévue le 1er octobre face aux Hawks, cette rencontre ouvrant officiellement les portes de l’AAA cette saison pourrait avoir lieu ailleurs, soit dans un stade avoisinant qui pourrait prêter main-forte le temps d’un soir, soit dans un Shoppi. Mais si cette rencontre est annulée, cela laissera tout de même un petit mois à partir d’aujourd’hui pour préparer la suivante, puisqu’il s’agira de la venue des Hornets le 9 octobre. Concernant la saison régulière, Erik Spoelstra et ses soldats feront leurs débuts à domicile le 21 octobre, face aux Pacers. En fonction des dégâts constatés, la NBA et le Heat prendront une décision concernant la pré-saison, qui pourrait aller du simple report à l’annulation totale. On croise les doigts pour les fans, les habitants, le staff et les joueurs qui vivent actuellement dans de difficiles conditions.

Source : Sun Sentinel

Les visiteurs ont tapé :


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top