Hornets

Dwight Howard titulaire, Cody Zeller remplaçant : deux solides gardes du corps pour la belle Charlotte

Guns Pulp Fiction
Source image : AllPosters

Les rotations se mettent gentiment en place du côté de Charlotte, et au poste de pivot l’affaire semblerait déjà réglée : Dwight Howard à l’entre-deux, Cody Zeller pour booster le banc, y’a bon sur le papier.

On a pas mal parlé des Hornets ces derniers temps, mais il faut dire que Steve Clifford a été particulièrement généreux dans ses sorties médiatiques. Après avoir tiré la grimace concernant Malik Monk puis sorti le piano pour soutenir Michael Kidd-Gilchrist, le coach du coin s’est ensuite penché sur ses géants. Mine de rien, y’a du neuf en Caroline du Nord et il ne faudra pas frustrer qui que ce soit avant une saison aussi importante. Du coup, ancienneté et notoriété oblige, Dwight sera titulaire aux côtés de Kemba Walker, Nicolas Batum, MKG et Marvin Williams. Rien de bien étonnant, l’arrivée de l’ex-All-Star est the grosse annonce de l’été pour les Hornets, et il faut se baser dessus pour retourner en Playoffs. Par conséquent, c’est le gentil Cody Zeller qui sera prié d’intégrer le banc de Charlotte, avec les mêmes missions que celles gérées jusqu’ici. Du hustle, de l’énergie, de la défense et une belle capacité à impacter le jeu de son équipe sur son efficacité. On ne va pas commencer à mettre Zeller et Howard sur le même niveau, mais on soulignera quand même qu’avec Cody l’an passé nos amis de Charlotte étaient à plus de 50% de victoires, alors qu’une fois blessé l’intérieur devait regarder ses copains perdre 17 de leurs 20 rencontres. On n’appelle pas ça un MVP, mais y’a quand même du valuable dans cette affaire.

En fait, le plus intéressant ne concernera pas vraiment le début de chaque match… mais plutôt la fin. Car comme on a pu le voir à Atlanta, et auparavant à Houston, les limites techniques ainsi que physiques de Dwight ont forcé ses entraîneurs à devoir le mettre sur le banc dans le money-time. Trop compliqué pour Howard de sortir sur les pivots shooteurs, trop chiant pour Howard de planter ses lancers quand les adversaires font faute intentionnellement, Mike Budenholzer fût le dernier à se prendre la tête à ce sujet et cela a vexé Tortank en regardant les siens jouer dans les moments les plus importants. Il faudra donc voir comment Clifford va aborder la chose cette année, lui qui devra bien garder le contrôle de son équipe et ne pas laisser les envies de son nouveau chouchou prendre le dessus sur le résultat collectif. Et entre nous, on le chuchote sans vraiment le chuchoter, en toute fin de rencontre cela pourrait vite devenir plus efficace de mettre Zeller plutôt que Dwight dans le cinq. Car le jour où DeMarcus Cousins, Marc Gasol et compagnie sont de visite, ça va grincer pour Howard quand il faudra sortir jusqu’à la ligne du parking…

On dit souvent que le plus important n’est pas de commencer, mais de finir les matchs. Dwight sera titulaire, c’est un fait. Sera-t-il aussi sur le terrain dans le money-time des Hornets ? Affaire à suivre.

Source : Charlotte Observer


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top