News NBA

A Seattle, deux projets de salle aux normes NBA s’opposent : construire c’est bien, avoir des locataires c’est mieux

Seattle Supersonics

Bring back the Sonics!

Source image : Flickr

Encore plus attendu que la dernière saison de GOT, le feuilleton de Seattle a dévoilé un nouvel épisode exclusif la semaine dernière. Les investisseurs n’ont pas oublié la cité émeraude et deux groupes sont sur le coup pour faire revivre la légende des Sonics dans l’état de Washington. La mairie a l’embarras du choix.

Les propositions se succèdent sur le bureau du maire pour offrir une nouvelle salle aux standards de la NBA et de la NHL à la ville de Seattle en ce moment. Dernier dossier en date, une offre du Sodo group dirigé par un certain Chris Hansen qui lutte depuis des années pour ramener une franchise de basket dans le nord-ouest du pays. Obnubilé par cette idée, l’investisseur n’en reste pas moins un businessman. Ce dernier aurait donc proposé à la ville de construire une toute nouvelle enceinte entièrement privée dans le quartier où se situent déjà les stades des Mariners (MLB) et des Seahawks (NFL) pour un budget de 600 millions de dollars tout en souhaitant rénover l’ancienne maison des Sonics, la KeyArena, en une double salle de concert de 6200 sièges et de 3000 sièges en extérieur pour un montant de 100 millions de billets verts. Une offre qui ne correspond pas aux attentes du maire qui avait lancé un appel à projet en janvier dernier pour une rénovation complète de la KeyArena afin de la mettre aux normes des ligues de basketball et de hockey sur glace.

La proposition de rénovation de l’ancienne salle des Sonics en un bâtiment dédié aux conférences et aux concerts a immédiatement été refusée par la ville qui est justement en train de finaliser un contrat avec le Oak View Group basé à Los Angeles pour réaliser des travaux de 564 millions de dollars afin de remettre l’enceinte aux normes de l’Association pour accueillir des matchs de NBA selon le Seattle Times. Le projet de Chris Hansen sera de nouveau examiné par le conseil de la ville ce mardi pour savoir s’il est autorisé à faire l’acquisition d’une rue nécessaire à la construction de sa nouvelle enceinte. Outre le retard accumulé sur son concurrent californien et le désaccord à propos de la KeyArena, le Sodo group a également précisé ne pas vouloir construire avant d’obtenir la garantie qu’une équipe professionnelle vienne s’installer à Seattle. De quoi rebuter un peu plus la mairie de lui accorder son soutien.

A priori le plus chaud pour ramener les Sonics à Seattle, Chris Hansen est donc en train de se faire devancer par le groupe OVG qui répond davantage aux critères demandés par la mairie. D’un point de vue extérieur, toute cette effervescence ne donne envie que d’une chose : que la NBA annonce une expansion pour permettre à la cité émeraude de revenir dans le game !

Source texte : Seattle Times


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top