Hornets

Malik Monk a un vrai souci à la cheville : camp d’entraînement remis en question, les Hornets ont le bourdon

Malik Monk
Source image : YouTube

Merde, crotte, flûte, zut, fuck. Les dernières nouvelles ne sont pas bonnes concernant Malik Monk, le phénomène drafté par les Hornets il y a deux mois : apparemment, la gâchette aurait un sacré pépin à la cheville.

Rien de plus chiant, pour un rookie, que de devoir passer sa première saison à grincer des dents en courant, pour rattraper le retard sur ses petits copains. On l’avait vu cet été, aborder la Summer League avec confiance. Malheureusement, Monk n’avait même pas pu claquer une seule ficelle puisque le bonhomme s’était fait mal à la cheville lors d’un simple workout. La franchise de Charlotte avait donc pris la décision la plus sage et la plus simple à la fois, en tirant un trait sur le tournoi estival de Double-M. Pas de Summer League, privé de dessert, tu files dans ta chambre et tu me soignes cette cheville avec le staff. Le genre de mission qui a dû être échangé contre une bonne grosse session Game Boy dans le lit, puisqu’aujourd’hui le mois de septembre a ses bras grands ouverts et Malik est toujours en galère avec sa cheville. Quasiment deux mois dans le mal, c’est pas franchement ce qu’on appelle une preview prometteuse lorsqu’on vient de se faire drafter. Bien évidemment, le bonhomme est jeune et plein de détermination, donc il va faire le nécessaire, mais démarrer le camp d’entraînement avec ses nouveaux copains a été sérieusement remis en question, comme Rick Bonnell du Charlotte Observer l’a souligné ce weekend.

Selon Steve Clifford, le pépin à la cheville de Malik Monk serait une “blessure importante”, qui le gêne encore. Clifford a indiqué que Monk était encore en train de bosser sur sa condition physique, et qu’il n’avait pas pu terminer un exercice si “exigeant physiquement parlant” que cela.

Sachant que le camp d’entraînement des Hornets débutera d’ici deux grosses semaines, on peut affirmer sans trop se mouiller que Monk sera limité sur des exercices collectifs précieux dès sa première saison. Jamais ce qu’on souhaite pour un nouveau, surtout quand il peut offrir de potentiels points précieux en sortie de banc. Dans ce registre, Malik était très attendu cette saison, car il pouvait apporter une fougue et une inconscience offensive propre à son jeu, dont les Hornets manquent justement. Au lieu de son poignet, Steve Clifford devra certainement filer plus de munitions à Jeremy Lamb et ses potes, ce qui n’est pas la pire des nouvelles mais pénalise tout de même le groupe de Caroline du Nord. On le sait, la Conférence Est est open-bar cette année, avec des cartes totalement redistribuées en dessous du Top 5, mais il faut participer à la bataille avec un groupe complet pour retourner en Playoffs, sinon la saison peut vite se transformer en calvaire.

On va donc toucher du bois pour Double-M, en espérant qu’on ne finisse pas par l’appeler M le Maudit d’ici la fin de l’année…

Source : Charlotte Observer


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top