Spurs

Tony Parker pourrait rejouer “bien plus tôt que prévu” : c’est pas nous mais Danny Green qui l’affirme

Tony Parker
Source image : zastavki.com

Il y a environ trois semaines, des premières nouvelles rassurantes nous venaient du clan Tony Parker. Cette fois, encore mieux, un copain en a rajouté une couche en la personne de Danny Green.

Coéquipier du Frenchy chez les Spurs, et peut-être pas pour bien longtemps quand on voit à quel point il a été mentionné dans les dernières rumeurs de transferts liées à la franchise texane, Green se prépare gentiment pour la reprise mais il est également passé par les micros de LCI pour répondre à quelques questions. Et comme par hasard, il a bien fallu que le sniper s’exprime sur le dossier Parker, qu’un paquet de Français suit avec vigilance sur le côté en attendant la moindre nouvelle. Rejouera en 2017, ne jouera qu’à partir de 2018, les paris sont pris et la hype semblerait pencher vers la première réponse. Une belle information, à confirmer également avec le staff médical des Spurs, mais qui pourrait indiquer un retour de Tony seulement deux mois après le début de saison, au lieu de la fin-janvier minimum qui aurait pu lui sucrer quasiment la moitié de la régulière. Si dans le clan du numéro 9 on ne souhaite rien leaker pour que des déceptions soient ensuite créées dans les attentes, Danny en a lui pas grand chose à foutre et se lance volontiers dans l’annonce kiffante. Allez, envoie la sauce comme derrière l’arc mon grand.

“Tony a évidemment connu une difficile blessure la saison passée. Mais il a quelques mois d’avance sur les projections initiales. Je ne veux rien spoiler mais il pourrait peut-être jouer bien plus tôt que ce que les gens peuvent penser.

Il a attaqué sa rééducation comme un monstre, comme un possédé. Il a bossé comme un fou et mentalement il est très concentré afin de remettre son corps en forme et sur la bonne voie. Vous allez probablement voir Tony jouer bien plus tôt que prévu.”

Inutile de préciser que Danny a reçu un texto de Gregg Popovich dix minutes après sa citation, indiquant qu’il avait rendez-vous à la salle de torture numéro 7 du AT&T Center histoire de discuter un peu. On ne sort pas des infos de ce genre chez les Spurs, même si c’est très léger évidemment sur le papier. Disons simplement que, depuis des décennies, Pop aime opérer dans l’ombre, loin des caméras et de l’agitation ambiante, surtout lorsque celle-ci concerne ses vieux. Moins y’a de bruit, plus le stratège de San Antonio se sent bien, et on peut déjà affirmer que la date de retour de Tony sera gardée secrète comme les sous de la Fort Knox. Si l’info est cependant pertinente, elle doit donner le sourire aux lèvres des fans des Spurs, qui craignaient un peu de devoir se taper un début de saison avec seulement Patty Mills et Dejounte Murray sur le poste. On adore les deux zozos, mais c’est une autre came que celle du patron tricolore, relais idéal de Popovich sur les parquets. Dans tous les cas, même si Parker pourra rejouer potentiellement plus tôt que prévu, nul doute que le management de San Antonio repoussera au maximum son comeback afin de l’avoir frais pour les choses sérieuses. Pourquoi se faire chier à la salle, si c’est pour taper les Knicks de 20 points comme depuis vingt ans ?

Que de bonnes nouvelles, que de bonnes nouvelles : Tony Parker pourrait peut-être rejouer en 2017 et ainsi nous offrir le rendez-vous qu’on a déjà noté depuis trois semaines, son premier tête-à-tête fin-décembre avec Ntilikina.

Source : LCI / My San Antonio


1 Comment

1 Comment

  1. Greg

    6 septembre 2017 à 10 h 21 min at 10 h 21 min

    Salle de torture N°7, tu m’as tué Bastien.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top