Bucks

Jabari Parker, débloqueur de l’affaire Carmelo Anthony à Houston ? Les Bucks ont dit merci, mais non merci…

Jabari Parker

Les rumeurs seront nombreuses sur Jabari cette année…

Source image : YouTube

Vous en aviez marre de bouffer du Carmelo Anthony à toutes les sauces dans les rumeurs de transfert ? Hop, qu’elle soit béarnaise ou carbonara, on revient avec une louche et on continue de servir l’assaisonnement qui nous emmène aujourd’hui du côte des Bucks. Pas de panique, c’est toujours à Houston que l’homme au bandeau veut désormais évoluer, mais c’est bien un certain Jabari Parker qui aurait pu débloquer la situation dernièrement. Et le pauvre daim n’a pas fini d’entendre des rumeurs à son sujet cette saison… 

Un, Carmelo veut se barrer. Deux, seulement à Houston. Trois, les Rockets se sont dit “tiens, ce sont les Knicks en face on peut tenter un échange direct Ryan Anderson contre Melo”. Quatre, contre toute attente, compte tenu de la compétence du front office de New-York, ils ont su flairer l’arnaque. En conclusion et comme mentionné ce matin, l’affaire est toujours au point mort puisque Space City n’a pas les moyens directs de satisfaire la Grosse Pomme : une troisième équipe est nécessaire. Mais que vient foutre la petite pépite Jabari Parker, qui récupère tranquillement de sa sévère blessure, là-dedans ? Un trade à trois équipes avec un package proposé qui serait le suivant :

  • Carmelo Anthony à Houston comme le garçon le réclame depuis quelques mois.
  • Ryan Anderson, alias “j’ai un gros salaire qui peut t’exploser ton cap” partirait pour Milwaukee, avec un autre nom en stock.
  • John Henson ou Greg Monroe à NY City… avec Jabari Parker. C’est à ce moment là que Milwaukee a mis un carton rouge.

Jabari Parker et les Bucks dans la conversation entre les Knicks et les Rockets, c’est Ian Begley qui balance une information à prendre avec de très grosses pincettes. Les discussions ont très certainement eu lieu, en sachant que les deux franchises essaient de débloquer la situation depuis longtemps, mais les chances de conclure un tel vol trade s’apparentent au niveau défensif de l’équipe de France lors de cet Euro, autrement dit nulles. Du côté des Bucks, il est de notoriété publique qu’ils souhaitent se libérer des contrats conséquents que représentent les deux intérieurs, mais bonjour la contrepartie. Ryan Anderson contre Jabari Parker ? Merci, mais non merci les gars. Leur prodigieux ailier est peut être blessé, il a peut être des genoux en mousse après deux ruptures des ligaments croisés, mais échanger un joueur ultra-prometteur de 22 ans contre un mec de presque 30 ans qui coûte 60 millions sur trois ans, ça sent le truandage à plein nez. Les Bucks ont beau être généreux mais se sacrifier pour que le capricieux Melo puisse rejoindre ses petits copains de collège au Texas, ça s’appelle de la charité.

Cependant, concernant le cas du pauvre Jabari, le garçon devra se préparer à être inclus dans les rumeurs de transfert cette saison, et même dans un échange tout court. Si Jab est déjà out jusqu’en janvier-février, la fragilité de ses genoux et la possibilité d’une ruchute pourraient bien continuer d’accroître l’incertitude de son futur à Milwaukee. Quand on sait qu’il est en rééducation en ce moment, et qu’il sera restricted free-agent l’été prochain, le gamin devra effectivement se préparer à voir son nom apparaître souvent dans les colonnes d’ESPN, parce que les Bucks pourraient vouloir se séparer d’une perle, certes, mais avec des genoux qui émettent des doutes. Quoi qu’il en soit, si Milwaukee décide que son futur se jouera ailleurs, le transfert devra inclure beaucoup plus qu’un simple Ryan Anderson. Surtout à la vue du niveau du joueur des Bucks quand il est sur pieds : une pièce vitale dans le jeu des cervidés, un potentiel duo de malade avec Monsieur Giannis.

Jabari Parker inclus dans les rumeurs de trade concernant Carmelo Anthony, c’est loin d’être étonnant pour un jeune joueur prometteur mais qui est encore blessé et qui va devoir s’habituer à vivre une saison faite de “on-dit” à son sujet. Mais un peu de respect pour les Bucks quand même, et pour le gamin : Ryan Anderson contre Jabari, il faut avoir un peu de sérieux… 

Source : ESPN


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top