Heat

Udonis Haslem poursuit son opération séduction sur Dwyane Wade : sur un malentendu, ça peut marcher…

Dwyane Wade

Oublie que tu n’as aucune chance Udonis, sur un malentendu ça peut marcher…

Source image : YouTube

Udonis Haslem avait déjà fait du pied à D-Wade il y a quelques semaines pour que ce dernier revienne poser ses valises en Floride, mais U.D ne compte pas s’arrêter là pour convaincre son coéquipier de coeur. Au micro du Palm Beach Post, le pivot a déclaré vouloir finir sa carrière avec Flash qu’il considère comme un frère. Bromance dans l’air, mais il y a quand même un mec borné nommé Pat Riley qui pilote les affaires…

Vous en aviez marre de la saga “Mais où ira Carmelo Anthony ? “, et bien don’t worry et prenez les popcorns parce que celle sur Dwyane Wade ne vient que de commencer. Alors qu’il est toujours à Chicago pour une saison, la question n’est plus de savoir si buyout il y aura, mais bien quand, pour combien ensuite, et où ira l’arrière. Si Wade a voulu quitter South Beach afin de changer de président d’air, son expérience dans l’Illinois n’aura pas été une franche réussite, lui qui ne veut pas évoluer dans une franchise en pleine reconstruction. Les Cavs sont annoncés comme potentielle nouvelle destination pour Flash pour débuter la constitution du bateau-banane, s’ils libèrent Iman Shumpert, tout comme les deux franchises de la Cité des Anges. Mais dans le genre je drague mon ancien franchise player dans l’optique d’un come-back, Udonis Haslem fait carton plein. Toujours in love de son coéquipier de toujours avec qui il a débarqué en NBA la même année en 2003, Udo veut désormais que les deux potos prennent leur retraite sous le même maillot. C’est mignon, mais il faudrait aussi rappeler qu’il y a un autre garçon dans le triangle de la bromance, un certain LeBron qui fera aussi les yeux doux à Dwyane. Haslem s’en tape, il veut rejouer avec Flash là où tout a commencé.

J’adorerais qu’il revienne, tout le monde sait ça. Il n’est pas seulement un très grand compétiteur et coéquipier avec qui j’ai beaucoup appris, mais il est aussi un ami que je considère comme mon frère. Je veux juste que Dwyane soit heureux. C’est notre dernier tour à tous les deux, nous méritons de terminer de la bonne manière. Peu importe ce qui le rend heureux pour terminer sa carrière… en espérant que ce soit à Miami. J’adorerais que ce soit à Miami. Je veux qu’il termine sa carrière comme il faut, sans regret.

Nous avons parlé de terminer nos carrières ensemble, nous le voulions vraiment. Les plans changent, et si ça n’arrive pas, cela ne changera rien à notre relation même si c’est toujours un objectif pour moi. J’espère que ça finira comme ça.

Nouvelle très belle déclaration d’amour d’Udonis pour celui avec qui il a vécu l’épopée de Miami de la dernière décennie avant de remporter trois bagues. Si un comeback de Flash pourrait ravir toute la Floride, l’affaire est toujours TRÈS loin d’être faite, alors pas trop d’excitation du côté de la Heat Nation. Avant tout, Wade et les Bulls doivent trouver un accord pour libérer le joueur qui prend, mine de rien, 24 millions la saison. Puis l’arrière et Pat Riley devront régler leur problème d’égo, avec Udonis en médiateur, afin de trouver un accord financier. Le Heat a l’enveloppe nécessaire pour accueillir le joueur, puisqu’ils ont 4,3 millions à dépenser, mais cela supposerait que Dwyane accepte de consentir à un énorme sacrifice financier s’il souhaite revenir au bercail. Après tout, après avoir plumé les Bulls, il pourrait bien faire la ristourne spéciale à la Dirk pour terminer l’ère Wade avec sa franchise de coeur. Dernière condition : goodbye le Banana Boat. Parce que si le boss de South Beach pourrait réintégrer Flash dans ses rangs, LeBron sera lui toujours le Wanted Man avec une cible rouge sur la tête en Floride. Beaucoup de conditions donc, mais le scénario est envisageable et souhaitable très honnêtement. D-Wade ne mérite pas de terminer sa carrière dans une franchise où il est, selon les rumeurs, peu apprécié.

L’affaire est possible et Udonis Haslem a bien senti que c’était le moment ou jamais pour balancer toutes les techniques de dragues possibles pour rejouer avec son frère sur les parquets. Sur un malentendu, ça peut toujours marcher. Beaucoup de conditionnel dans cette histoire, mais qui peut franchement dire qu’il ne souhaite pas voir Dwyane Wade terminer sa carrière au Heat ?

Source : Palm Beach Post


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top