Art

Victor Oladipo a sorti son premier titre perso et si vous ne le saviez pas encore… il a une bête de voix

Le soleil vient de se lever, encore une belle journée et l’ami du petit déjeuner n’est pas l’ami Ricorée mais bien Victor Oladipo qui nous enjaille de bon matin. Pas grâce à un poster venu d’ailleurs où à un 2/11 du parking mais cette fois-ci grâce à une nouvelle corde à son arc qu’il a enfin décidé de dévoiler au grand jour.

Car Victor Oladipo n’est pas seulement ce mec dont on ne connait pas trop le poste, il n’est pas seulement l’auteur de l’un des posters de l’année la saison passée et il n’est pas seulement celui qui a croisé Paul George à l’aéroport au mois de juillet. Victor Oladipo est également chanteur et, breaking news, il chante mieux que toi. On se souvient de son trip en 2015 avant le Slam Dunk Contest, de ses multiples apparitions remarquées sur scène pour pousser la chansonnette mais Toto n’avait encore jamais sauté le pas, et c’est désormais chose faite avec la sortie de son premier son solo. Une reprise du tube A song for you du chanteur Donnie Hathaway, qui nous laisse découvrir une voix suave, à des années lumières des sons rap de Damian Lillard ou Iman Shumpert, et qui nous laisse imaginer que le tout récent MVP du NBA Africa Game sera probablement disque d’or avant d’être All-Star.

Peu de joueurs NBA sont de bons chanteurs. Il y a beaucoup de rappeurs mais peu de mecs savent réellement chanter. je pense que ça pourrait être un truc assez spécial alors pourquoi pas…

La décla date d’un an et Victor Oladipo a donc sauté le pas et peut dorénavant prendre place dans vos écouteurs tous les matins sur la route de l’école ou du taf. Plus de reprise d’I believe I can fly entre deux métros mais un vrai son produit et enregistré en studio, qui en appelle forcément d’autres vu la voix du garçon…

Victor Oladipo ne posera probablement jamais les pieds au Hall of Fame mais le voilà donc devant de nouveaux défis. NRJ Music Awards, MTV Awards, Grammy Awards, Bilboard Awards, on suivra en tout cas ça de très près, et si on peut caler un son NBA pour emballer en soirée… on dit bingo.


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top