Bulls

Les Bulls font le ménage à l’infirmerie : Quincy Pondexter et Cameron Payne déjà vers la sortie ?

Cameron Payne

C’est l’animation d’avant-match qui va en prendre un sacré coup.

Source image : YouTube

A peine arrivé dans l’Illinois, Quincy Pondexter pourrait être libéré par les Bulls. Déjà à l’infirmerie, Cameron Payne pourrait subir le même sort. Il ne faudrait pas que le médecin du club chope une tendinite quand même…

Tout va très bien à Chicago où Quincy Pondexter vient d’atterrir pour permettre aux Pelicans de libérer un peu de masse salariale. Les Bulls récupèrent quand même un second tour de draft dans le package mais le swingman pourrait très vite devoir faire ses affaires pour soigner son genou tout seul. Gêné par des blessures depuis l’été 2015, son dernier match remonte au 25 avril de cette année lors du sweep infligé par les Warriors à New Orleans au premier tour des Playoffs. Ça commence à faire loin et Chicago a bien assez de problèmes pour ne pas s’encombrer d’un nouveau. La manœuvre était purement intéressée afin de récupérer un nouveau ticket de loterie dans un an mais la franchise n’a pas le luxe de bloquer un spot de son roster pour un futur trentenaire rossé qui n’a plus foulé les parquets depuis deux ans. Plus surprenant, Joe Cowley du Chicago Sun Times nous annonce que Cameron Payne pourrait le suivre de près. Opéré du pied et absent deux mois, le meneur n’aurait pas franchement convaincu les Bulls en interne selon une source proche de la franchise.

“Nous savions après son deuxième entraînement qu’il n’avait pas le niveau pour jouer en NBA. La seule raison pour laquelle ça a pris deux entraînements, c’est parce que nous pensions qu’il était nerveux la première fois. […] Le coach des Bulls qui dira autre chose vous mentira… Gar nous a eu cette fois-ci.”

Une description qui semble bien loin en effet des promesses du GM local qui parlait du partenaire de bal de Russell Westbrook comme le meneur du futur. Aperçu à onze reprises depuis son arrivée à Windy City, Cameron Payne n’a pas fait de grosse impression au public de connaisseur du United Center. La concurrence, même si elle reste jeune, devrait donc avoir raison des espoirs du danseur en NBA ou tout du moins du côté de Chicago. Sa forte propension à se blesser n’arrangeant rien, il pourrait donc être libéré pour laisser à Kris Dunn et Jerian Grant se partager les 48 minutes à la mène des Bulls cette saison.

Le fiasco continue à Chicago où l’été n’a pas fait de bien à cette franchise mythique qui devrait mettre plusieurs années à reconstruire un projet solide. Pour ne rien arranger, Dwyane Wade continue d’énerver les plus jeunes mais le vétéran est trop gourmand pour être coupé. A par ça, une nouvelle saison commence dans un mois et demi…

Source texte : Chicago Sun Times


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top