Celtics

Kyrie Irving et Gordon Hayward ont réalisé leur première conférence de presse à Boston : le replay tout vert

C’était le grand moment attendu par les fans de Boston. Une toute première pour Kyrie Irving et Gordon Hayward, sous leurs couleurs vertes, au TD Garden : les deux nouveaux Celtics sont passés en conférence de presse.

La petite étape protocolaire n’était pas si petite que cela, pour le meneur et l’ailier désormais habitants du Massachusetts. Après tout, on parle d’un des plus gros transferts de l’été pour le premier, et l’une des plus grosses signatures de l’été pour le second. Deux nouvelles têtes, deux nouvelles armes, deux nouveaux hommes mais une attitude partagée et qui était belle à voir pour cette première demi-heure passée ensemble, publiquement. Tour à tour, Irving et Hayward ont pu répondre aux questions des journalistes, qui avaient fait péter l’appareil photo au moment de la présentation des maillots. Un Kyrie imberbe, de très bonne humeur et racontant la folie de ces dix derniers jours, accompagné par un daron forcément ému de voir son fils dans le coin, lui qui avait fait une belle carrière à Boston University. Un Gordon parfaitement taillé aux couleurs de Boston, mèche rousse et blazer vert, histoire de faire ronronner les fans des Celtics tout en gardant lui aussi le sourire le plus large possible. Chacun à leur façon, les deux All-Stars ont répondu à la presse en étant dans le tout-positif, sans oublier de partager deux ou trois rires ensemble.

Il faut dire que, comme Hayward aimait le rappeler, lui et Irving partageaient quelques points communs depuis des années. Un anniversaire le 23 mars, pour commencer, mais aussi une potentielle association à Cleveland il y a trois ans, lorsque LeBron n’avait pas encore annoncé son retour dans l’Ohio. Rigolade commune en voyant Gordon raconter l’épisode, avant d’enchaîner sur Team USA, le bonheur de pouvoir retrouver Brad Stevens son coach en NCAA, ainsi que l’évolution personnelle depuis ces douces années universitaires. Très à l’aise mais affichant surtout un gros smile, Irving se sentait comme un poisson dans l’eau et y allait lui aussi franchement dans ses réponses. Fierté de jouer dans une franchise historique, compliments multipliés envers le staff, envers ses jeunes coéquipiers comme les plus âgés, Kyrie a fait le RP nickel comme si souvent depuis son arrivée chez les grands, sachant très bien qu’il était attendu au taquet ce vendredi. Car après tout, on parle d’une première vraie sortie médiatique depuis la demande de transfert d’il y a un gros mois, lorsque quitter Cleveland était devenu une priorité. Aujourd’hui, Uncle Drew était aux anges et il a justement continué à tourner son film du côté d’Atlanta : apprenant l’officialisation du transfert en plein tournage, le meneur a lâché quelques insultes de joie avant de sortir, voir les voitures défiler, prenant le temps de réaliser l’importance du moment. Un garçon heureux de créer une nouvelle page, avec un coéquipier qui semble lui plaire.

Le tout sous les rennes d’un Brad Stevens lui aussi amusé, charriant ses deux nouveaux soldats sans montrer le moindre forcing. Ce vendredi, il pleuvait à Paris, mais il faisait beau à Boston : deux All-Stars confiants qui rejoignent les Celtics, on a connu pire pour démarrer un mois de septembre.


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top