Blazers

Andrew Nicholson viré par les Blazers : en gros, Allen Crabbe a été signé pour rien

Andrew Nicholson
Source image : YouTube

Récupéré récemment par les Blazers, Andrew Nicholson ne jouera malheureusement pas un seul match sous les couleurs de Portland : le bonhomme a été invité à aller faire joujou ailleurs.

C’est qu’on se gratte un poil la tête, en ce moment, dans l’Oregon. Non pas que Neil Olshey fasse un boulot scandaleux, très loin de ça d’ailleurs puisqu’il a réalisé des moves pertinents par le passé, mais le GM des Blazers a laissé ses fans dans le brouillard avec certaines décisions intrigantes ces derniers temps. Prolongé à Portland, Olshey s’est mis en tête qu’il fallait impérativement gagner maintenant, ce qui est assez logique compte-tenu du talent présent dans l’effectif. Cependant, l’excitation du “win now” a peut-être pris le dessus sur la flexibilité future, notamment dans ce dernier move concernant Nicholson. En effet, récupéré dans l’échange avec Allen Crabbe il y a quelques semaines, Andrew n’a même pas pu apporter le moindre rebond ou move au poste chez les Blazers puisqu’il a été remercié par la franchise. Et en écartant l’intérieur du groupe, le management de Portland a décidé de “stretch” son contrat… sur 7 ans. Ses 20 millions (19,9) seront ainsi répartis en sept tranches de 2,84 millions, ce qui ne semble pas grand chose sur le papier.

Sauf que lorsqu’on est une franchise comme celle de l’Oregon, attirer du gros poisson n’est pas la plus facile des missions et du coup, chaque dollar compte. On a vu Olshey être agressif sur certains dossiers et la paire Lillard-McCollum l’aider dans son push (Melo, Davis), mais le stratège de Portland est peut-être en train de se rendre compte de certaines bourdes réalisées par le passé et elles s’effaceront difficilement du tableau global. Le dessin, aussi brouillon soit-il, aura donc cette gueule qu’on le veuille ou non : Allen Crabbe payé 75 millions sur 4 ans l’an dernier, transféré au bout d’un an, contre un joueur qui ne portera jamais le maillot des Blazers et dont le contrat sera payé pendant 7 ans. Plutôt badant. Même si, encore une fois, on peut comprendre l’initiative du côté de Portland. Déjà que t’es dans la taxe (plus de 124 millions engagés sur les deux prochaines années), réduire les frais en se débarrassant du contrat de Crabbe est compréhensible. Mais est-ce que Nicholson viré et son contrat éparpillé aideront Portland sur le court comme long-terme, à voir.

Pour le joueur, c’est aussi une nouvelle page qui s’écrit dès aujourd’hui. Trop discret à Orlando, mal utilisé à Washington et envoyé en mission kamikaze à Brooklyn, Andrew Nicholson va devoir s’accrocher pour retrouver une place en NBA.

Source : ESPN


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top