Pelicans

Solomon Hill absent pour 6 à 8 mois : ça se déplume sévère à l’aile chez les Pelicans

Solomon Hill

Il y a de quoi tirer la tronche oui…

C’est un titulaire de New Orleans qui sera indisponible de 6 à 8 mois en raison d’une blessure aux ischio-jambiers selon un communiqué du club. Débarqué la saison dernière à NOLA en provenance de l’Indiana, Solomon Hill avait gagné sa place de titulaire et laisse l’aile des Pels un peu déplumée. Parce que dans le genre poste pas très fourni, la franchise de Louisiane se pose là…

La poisse continue à NOLA. Cette année, c’est Solo Hill qui sera aux abonnés absents en début de saison après une blessure lors d’un d’entrainement. Le garçon n’étant qu’un Pelican, il ne peut évoluer sur une jambe comme ses cousins en rose et devra dire au revoir aux terrains jusqu’en février au minimum. Grosse breaking news, parce que cela signifie pas de All-Star Game pour le 23ème choix de la Draft 2013… Allez, un peu de sérieux, l’absence du bonhomme n’est pas une bonne affaire pour les Pels puisque son apport était loin d’être inintéressant à la Nouvelle Orléans. Pas un joueur de statistiques, puisqu’il sort d’une campagne qui n’a pas affolé les compteurs avec une moyenne de 7 points, 3,8 rebonds et 1,8 assist en 80 matchs disputés, mais Hill est un mec de l’ombre qui fait le travail. Dans le registre des bosseurs qui posent les bons écrans, des pitbulls qui s’arrachent en défense en s’occupant des gros cadors et qui donnent toute leur énergie sur le terrain, le garçon envoie du pâté. Pas maladroit qui plus est, Solomon était un bon complément dans la rotation d’Alvin Gentry autour de Davis en apportant son calme, son efficacité et une bonne dose athlétique en tant qu’ailier. Coup dur donc pour ceux qui tenteront de décrocher leur billet pour les choses sérieuses au printemps prochain.

Le cinq majeur à NOLA semblait déjà être trouvé : Rajon Rondo, Jrue Holiday et puis les deux autres mammouths, autrement dit une équipe qui tient bien la route dans l’optique de décrocher son billet pour les Playoffs. Evidemment, l’absence de Solo sera moins dommageable qu’un autre du starting five des Pels, mais c’est surtout les options désormais disponibles sur l’aile qui peuvent être flippantes à NOLA. Parce qu’avoir un Darius Miller, un Quincy Pondexter très souvent blessé depuis deux ans, ou un E’Twaun Moore titulaire, rien que pour l’écriture, c’est pas vraiment quelque chose que l’on pourrait qualifier de folichon, quand certaines équipes ont des mecs comme Iguodala… sur le banc. Si les Pelicans n’ont pas encore communiqué à ce sujet, les solutions pour remplacer Solo ne seront pas nombreuses puisque la franchise est déjà dans le rouge financièrement et ne peut proposer qu’un contrat minimum. Matt Barnes, Tony Allen ou encore Shabazz Muhammad sont des noms qui circulent puisqu’ils sont toujours libres mais devront accepter la ristourne des Pels s’ils veulent évoluer avec le frontcourt le plus effrayant de la Ligue. Rien n’est encore annoncé pour l’instant, mais remplacer Hill va rapidement devenir une priorité parce que ça veut les Playoffs du côte de la Nouvelle-Orléans.

Après Quincy Pondexter et Jrue Holiday ces deux dernières années, c’est désormais le titulaire Solomon Hill qui va être écarté des parquets pendant la majeure partie de la saison. Mauvaise nouvelle en Louisiane quand on sait que le poste 3 est de loin le plus dégarni de la rotation des Pels. Un mouvement est donc à prévoir, parce qu’il va falloir nourrir les deux morts de faim dans la peinture…

Source : NBA.com


1 Comment

1 Comment

  1. Nicolas Carbonaro

    28 août 2017 à 14 h 49 min at 14 h 49 min

    Il fallait garder Toupane…

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top