Heat

NBA Top 10 – version Heat : c’est peut-être le sosie de Jacquouille, mais Tyler Johnson lâche de sacrés pétards

Profitons du mois d’août pour se faire plaisir. Les grands débats enflammés c’est bien, mais quelques minutes de highlights c’est pas mal non plus, histoire de se remémorer en rythme des actions les plus spectaculaires de la saison écoulée. Franchise par franchise pour n’oublier personne, que vous soyez 250 millions de fans des Lakers ou huit supporters des Hawks égarés. Allez, ça se regarde avec un cocktail bien frais, let’s go.

La saison du Heat aura au mois eu le mérite de faire battre le cœur de ses fans. Un début d’opus tout cracra, puis une renaissance au cœur de l’hiver pour venir échouer à quelques puntos seulement des Playoffs. Au milieu de tout ça y’a vous y’a moi, don’t forget me i’m Doctor B, quelques énergumènes auront tiré leur épingle du jeu et notamment Tyler Johnson. Une chico en moins mais quelques patates retentissantes cette saison, les cercles se rappellent encore de sa papatte gauche… Grosse session Whiteside également, le pivot ayant ridiculisé quelques intérieurs cette saison, parce qu’aujourd’hui les meilleures crêpes au monde ne viennent plus de Bretagne mais bien de South Beach. Autre héros à Miami la saison passée ? James Johnson, car quand tu postérises l’insolent Curry, c’est toi qui rentre dans la poster…ité. Idem pour le GOAT Waiters, auteur de l’une des bombes de l’année mais surtout d’un game winner face aux Warriors dont tout le monde se rappelle aujourd’hui.

Des victoires qui ont fini par arriver, des jeunes qui progressent et des mecs capables de partir à la guerre pour leur franchise, voilà pour l’état des lieux de cette saison 2016/17 à Mayami. Le spectacle était également au rendez-vous alors petite pause au travail et on appuie sur Play. Parce qu’un game winner de Dion Waiters à la pause de 10h ça n’a pas de prix.

Les visiteurs ont tapé :


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top